Il y a quelques semaines, nous doutions que l’investissement de Facebook chez Reliance Jio puisse se concrétiser pour cause de coronavirus, aujourd’hui le doute est levé. Facebook va acheter, pour 5,7 milliards de dollars, 9,99% des actions de Reliance Jio, branche télécommunication du conglomérat indien Reliance Industries.

L’Inde, premier pays de Facebook

Pour Facebook l’Inde n’est pas un marché comme les autres, il s’agit du pays qui compte le plus d’utilisateurs au monde, 400 millions, principalement via WhatsApp. Dans un communiqué la société de Palo Alto explique que « L’Inde connaît une des transformations économiques et sociales les plus dynamiques que le monde n’ait jamais connue, rendue possible par l’adoption rapide des technologies du numérique ».

Dans la même catégorie

De son côté Reliance Jio, propriété de Mukesh Ambani, homme le plus riche d’Inde, possède un opérateur téléphonique créé en 2016 et déjà premier sur le marché avec 388 millions d’abonnés.

En rachetant pour 5,7 milliards de dollars 9,99% des parts de l’entreprise dont la valeur est estimée à 66 milliards de dollars, Facebook devient l’un des plus gros investisseurs étrangers en Inde et l’actionnaire minoritaire le plus important de Jio Plateform.

Cet investissement arrive à point nommé, en février 2020 WhatsApp Pay a reçu l’agrément des autorités indiennes après deux ans de tests. De son côté, Reliance Jio s’apprête à lancer JioMart, une plateforme d’e-commerce.

Facebook et Reliance Jio prêt à rafler le marché de l’e-commerce

Cette association aurait un argument de poids face aux leaders du secteur en Inde, Amazon, Flipkart, propriété de Walmart et BigBasket d’Alibaba, l’entreprise est une propriété majoritairement indienne. Selon la législation elle a donc accès au marché protégé des petites épiceries indiennes, les « kirana », qui représente 375 milliards de dollars selon les chiffres de l’Association des détaillants de l’Inde cités par Reuters.

Mukesh Ambani s’en est félicité dans une déclaration vidéo, « Dans un avenir proche, JioMart et WhatsApp permettront à près de 30 millions de petits magasins indiens de kirana de faire des transactions numériques avec chaque client de leur quartier ».

L’Inde semble plus que jamais un pays riche de promesses pour Facebook. Les marchés ont accueilli très favorablement cette arrivée au capital de Reliance Jio, sa maison mère, Reliance Industries a progressé de 10% mercredi à la mi-journée à la bourse de Bombay.