Chose promise, chose due. C’est en collaboration avec WhatsApp et Messenger, que le gouvernement français a mis en place deux chatbots dans le contexte de la pandémie mondiale de Coronavirus. Ils ont pour objectif de lutter contre la désinformation, mais aussi de promouvoir la distanciation sociale.

Deux chatbots pour informer et éduquer

En ces temps de crise, la désinformation liée au coronavirus peut s’avérer extrêmement dangereuse et peut avoir de lourdes répercussions sur la santé des citoyens. Alors, pour lutter contre ce phénomène, l’État français a mis en place deux chatbots (ou « agents conversationnels ») sur WhatsApp et Facebook. Accessibles 24h sur 24h et 7 jours sur 7, ces derniers ont pour principale mission de répandre les dernières informations officielles liées au Covid-19.

Outre la lutte contre la désinformation, ils auront également pour objectif d’encourager et promouvoir la distanciation sociale en rappelant les gestes barrières, les conseils et recommandations sanitaires officiels, ainsi que les règles du confinement. Dans un communiqué officiel, Facebook explique :

« Ces services vont permettre à leurs utilisateurs de recevoir les réponses des autorités aux questions les plus fréquentes sur le Coronavirus. Ils fourniront également des informations clés sur de nombreuses  thématiques, comme les mesures de précaution à respecter, comment se protéger et protéger les autres, les symptômes de cette infection, comment s’organiser pendant le confinement, comment aider les autres, ainsi que les derniers chiffres sur la situation sanitaire en France ou des précisions sur les dernières annonces gouvernementales. »

Comment accéder à ces agents conversationnels ?

Pour installer le chatbot WhatsApp, c’est très simple : il vous suffit d’enregistrer le numéro +33 7 55 53 12 12  dans votre répertoire ou bien, plus simplement, de cliquer sur ce lien depuis votre smartphone. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à démarrer une conversation avec le chatbot. Du côté de Messenger, vous pourrez engager une conversation avec le chatbot du Gouvernement directement depuis sa page Facebook officielle.

Dans les deux cas, une fois la conversation ouverture, un menu apparaîtra sur votre écran. Vous pourrez alors naviguer entre les différentes options du service pour trouver les réponses à vos questions ou prendre connaissance des dernières informations liées au coronavirus.

Coronavirus : les chatbots gouvernementaux Messenger et Whatsapp pour lutter contre la désinformation.

Image : Messenger / WhatsApp

Facebook s’engage dans la lutte contre le Coronavirus

À l’heure où la moitié des habitants de la planète se retrouve confinée, l’utilisation des réseaux sociaux a augmenté de 61%. De part leur puissance, les plateformes sociales ont de ce fait le devoir d’aider les citoyens, mais aussi les gouvernements dans la lutte contre le coronavirus. Une responsabilité que le groupe Facebook embrasse pleinement. En effet, le géant des réseaux sociaux a mis en place divers dispositifs sur ses différentes plateformes afin de participer activement à cette guerre.

Sur Instagram par exemple, plusieurs fonctionnalités ont été mises en place pour rapprocher les utilisateurs virtuellement. Sur Facebook, un nouveau centre d’information sur le Covid-19 a également été créé afin de lutter contre la désinformation. Enfin, WhatsApp qui a enregistré une hausse de 40% de son trafic global depuis le début du confinement, a également annoncé un partenariat inédit avec l’OMS et l’UNICEF. Autant d’initiatives qui prouvent l’engagement de Facebook dans la lutte contre le Covid-19.