Twitch, plateforme de streaming de jeux vidéo appartenant à Amazon, souhaite passer à l’étape supérieure en développant ses propres licences vidéoludiques. Le service profite de cet effort pour resserrer les liens entre les streamers et leurs spectateurs avec des titres auxquels les deux partis pourront jouer ensemble, de façon simultanée.

Amazon se rêve en géant du gaming

Amazon souhaite devenir un acteur majeur dans le domaine des jeux vidéo, tant du côté de la distribution, que de la création de licences originales. Pour parvenir à cet objectif, le géant du e-commerce n’hésite pas à investir des centaines de millions de dollars ; la firme n’avait pas investi autant d’argent dans un projet depuis le développement de « Prime Video » et la création de ses séries et films originaux. Un investissement qui se solde par la création de son premier jeu original à gros budget. Baptisé « Crucible », celui-ci devait sortir au mois de mars 2020, mais a été reporté en raison de la pandémie mondiale de Covid-19. Il devrait finalement sortir au courant du mois d’avril de la même année.

En parallèle, Amazon est actuellement en train de travailler sur sa propre plateforme de cloud gaming. Pour l’heure, celle-ci répond au nom de code « Project Tempo » et se veut être une concurrente directe de Stadia, le service de cloud gaming de Google, et de xCloud, celui de Microsoft. Deux mastodontes et rivaux stratégiques auxquels Amazon n’a visiblement pas peur de s’attaquer.

Twitch resserre les liens entre les streamers et les spectateurs

Sur Twitch, Amazon compte également faire tomber la barrière existant entre les streamers et leurs abonnés, dans l’objectif de resserrer leurs liens. En effet, selon le New York Times, le géant du e-commerce développe actuellement plusieurs jeux auxquels les deux partis pourront jouer ensemble, de façon simultanée et en temps réel. Pour l’heure, très peu de détails ont été révélés quant à ces titres, mais il semblerait qu’ils doivent faire leur apparition au cours de l’été 2020.

Des titres qui devraient ravir tous les aficionados de Twitch. De fait, si la plateforme prône l’interaction, elle ne permet finalement qu’une relation très unilatérale : d’un côté, les streamers qui jouent et de l’autre, les abonnés qui regardent. Ces nouveaux jeux développés par Amazon devraient permettre de resserrer encore davantage les liens entre les deux communautés en faisant tomber le « mur » qui se tient entre elles.

Le jeux vidéo, un domaine porteur et rentable

Évidemment, tous ces investissements ne sont pas anodins de la part d’Amazon. Le domaine du gaming devrait rapporter plus de 160 milliards de dollars de recettes en 2020, soit plus du double de ce que génèrent l’industrie musicale (19 milliards de dollars) et l’industrie du cinéma (49 milliards de dollars) combinées. Un succès qui risque d’être autant plus retentissant que la crise mondiale que nous traversons pousse grandement le domaine. De fait, depuis le début du confinement, le téléchargement des jeux vidéo explose en France.

C’est en pleine conscience de la carte qu’il y a à jouer dans ce domaine, et également fort de son succès avec Twitch, qu’Amazon positionne dès à présent ses pions. Il y a gros à gagner, et le géant du e-commerce ne compte pas passer à côté.