Alors que plus de 3,4 milliards d’être humains sont confinés, le temps commence à être un peu long pour certains. Pour preuve, le téléchargement des jeux vidéo a totalement explosé en France, juste après l’allocution d’Emmanuel Macron, le 16 mars.

Le téléchargement des jeux vidéo a augmenté de 180%

C’est à partir de ce moment-là que le téléchargement des jeux vidéo a réellement augmenté en France. On se rend compte que l’on va devoir rester à la maison un petit moment, alors il faut trouver des moyens de tuer le temps. Les jeux vidéo sont un bon moyen pour cela. Dans son étude, GamesIndustry.biz analyse les chiffres d’Activision Blizzard et d’Ubisoft, dans 50 pays du monde entier, pour comprendre comment évoluent les téléchargements de jeux vidéo.

Étonnement (ou pas), la France sort du lot. Le téléchargement des jeux numériques a augmenté de 180% du 16 au 22 mars. Dans le reste de l’Europe, cette évolution est également notable, mais moins importante. En Espagne et en Italie le téléchargement des jeux vidéo a respectivement augmenté de 142,8% et de 174,9%. Vous savez désormais comment s’occupent vos voisins.

Animal Crossing : grand gagnant de cette tendance ?

Des données qui révèlent une évolution de nos comportements. Pourtant, l’étude de GamesIndustry.biz ne prend pas en compte les téléchargements de la nouvelle version d’Animal Crossing, sortie le 20 mars. Nintendo n’a pas encore communiqué sur les chiffres de son jeu. On peut imaginer que lorsque ce jeu sera pris en compte dans les statistiques, l’évolution du nombre de téléchargements sera bien plus élevé.

En effet, durant la première semaine de confinement les ventes physiques de jeux vidéo ont augmenté de 1,5%. Pourtant, dès qu’on ajoute Animal Crossing dans l’équation, on arrive à une augmentation de 70,2%. Imaginez ce que cela pourrait représenter pour le téléchargement des jeux vidéo en ligne… De plus en plus de consoles de jeux ont également été commandées : +140,6% d’une semaine à l’autre.

Si vous vous demandiez si une éventuelle faille Internet pouvait se produire à cause de la surconsommation de la bande passante, autant vous rassurer, la réponse est non. Oui, le réseau Internet va tenir pendant cette période confinement. Malgré une augmentation du trafic Internet de 70%, aucune latence n’a pour le moment été relevée en Europe.