En cette période de fêtes, les astronautes de l’ISS ont voulu se plonger dans l’univers de Noël en préparant des cookies dans leur tout nouveau four spatial. Ne vous y trompez pas, il s’agissait bien d’une expérimentation scientifique visant à tester les capacités de ce four. Les cookies seront très vite renvoyés sur Terre pour être analysés.

Des cookies de l’espace

Non, ce ne sont pas de simples cookies de Noël. Ces biscuits permettront de savoir si les astronautes pourront un jour cuisiner dans l’espace, grâce à ce four cylindrique bleu fabriqué par une entreprise new-yorkaise dénomée Zero G Kitchen en collaboration avec Nanoracks, une société spécialisée dans les technologies spatiales. Vous l’aurez compris, les astronautes de l’ISS sont aussi passés derrière les fourneaux pour les fêtes. Cependant, ni le Père Noël ni les astronautes ne pourront apprécier ces biscuits. C’est cruel. Ne vous inquiétez pas, ils pourront tout de même déguster les cookies sous vide qu’ils possèdent, ceux fabriqués sur Terre.

Cette expérience avait pour objectif de comprendre si la cuisson dans un environnement spatial était possible. Si sur Terre cela ne nous pose pas de soucis, l’air chaud à l’intérieur du four ne se propage pas de la même manière que sur Terre. Avec la gravité, la chaleur est mal répartie et les biscuits ne cuisent pas de manière optimale. Il y également de fortes chances que la pâte à cookies ne reste pas sur la plaque de cuisson mais qu’elle vienne se coller en haut du four. C’est pour cette raison que les astronautes ont testé le four Zero G. Il doit leur permettre de faire face à ces problèmes.

Un four spatial pour les futurs longs voyages dans l’espace

Pour Mary Murphy, responsable chez Nanoracks : « le four Zero G ne fonctionne pas comme votre four sur terre. Nous devons changer le design du four. Pour chauffer uniformément la pâte à l’intérieur, le four a la forme d’un cylindre dont les éléments chauffants sont alignés de chaque côté, ainsi, le biscuit est chauffé uniformément sur toute sa surface. Et pour que le biscuit ne flotte pas à l’intérieur du four, la pâte doit être chargée par un plateau spécial qui emprisonne les ingrédients dans un sachet étanche ». Il faut le mériter ces cookies.

Luca Parmitano, un astronaute de l’Agence spatiale européenne, a testé ce four et explique que : « le four est très, très simple à utiliser, et je pense qu’il a fonctionné comme prévu. Nous avons pu faire cuire les échantillons, mais il a fallu quelques tentatives pour savoir combien de temps ils devaient rester dans le four ». Si ce n’est que ça… Les échantillons sont maintenant stockés dans un congélateur pour être retournés sur Terre pour analyse. Les astronautes sont impatients de connaître les résultats. Cette expérience sera très utile aux astronautes qui partiront pour des voyages longs de plusieurs années dans l’espace.