Cisco vient d’annoncer le rachat d’Exablaze, une société basée en Australie, qui conçoit des équipements à très faible latence. Exablaze travaille notamment sur des cartes d’interface réseau, des commutateurs de niveau 1 et 2, ou encore des applications FPGA, à destination du secteur financier.

La très faible latence : une technologie très convoitée

Pour bien comprendre, la latence du réseau fait référence au temps ou au retard impliqué dans la transmission de données sur un réseau. En d’autres termes, la latence est le temps qu’il faut pour qu’un paquet de données passe d’un point à un autre. De nos jours, cela se mesure généralement en millisecondes, mais cela peut prendre quelques secondes selon le réseau.

La très faible latence est nécessaire aux marchés financiers. En effet, comme tout va très vite, quelques millisecondes peuvent faire la différence. Par exemple, les transactions à haute fréquence s’appuient sur une connectivité à très faible latence pour acheter ou vendre des valeurs sur le marché boursier en vue de réaliser un profit. Pour Rob Salvagno, directeur du développement chez Cisco :

“En ajoutant à notre offre globale des dispositifs à très faible latence, et des applications FPGA, nos clients dans le domaine financier seront mieux positionnés pour atteindre leurs objectifs commerciaux et apporter plus de valeur ajoutée”.

Exablaze permet à Cisco d’étoffer son offre

Exablaze possède des bureaux dans les villes de Sydney, New York, Londres et Shanghai. Si elle a fait de la finance sa priorité, l’entreprise précise qu’elle a également des utilisateurs dans les domaines de l’analyse de données, du calcul haute performance et des télécommunications. En étroite collaboration, les deux sociétés ont annoncé qu’elles travailleraient sur des commutateurs de nouvelle génération. L’accent doit être mis sur l’intelligence artificielle et le machine learning. Pour Greg Robinson, co-fondateur et Président d’Exablaze :

“Nous sommes ravis d’officialiser notre rachat. Nous allons profiter de la notoriété mondiale de Cisco, de leurs équipes de vente et de support, ainsi que d’un socle technologique et industriel. Notre technologie de pointe en matière de réseaux à faible latence, va se greffer parfaitement aux ambitions du groupe”.

Cisco a toujours eu une stratégie forte de rachat. Cette année, l’entreprise a réalisé six acquisitions importantes. On pense notamment au rachat de Duo Security, un spécialiste de la cybersécurité. L’acquisition d’App Dynamics pour devenir plus pointu dans la gestion de la performance des applications. Le géant américain a de l’appétit et une fois de plus, l’acquisition d’Exablaze le prouve.