En faisant l’acquisition de Latent Logic, Waymo fait d’une pierre deux coups. Cette entreprise britannique va lui permettre d’avoir un lien direct avec l’Europe, mais aussi de perfectionner ses techniques de simulation pour améliorer les capacités de ses véhicules autonomes.

La simulation : l’élément indispensable pour Waymo

Latent Logic est une entreprise britannique issue du département d’informatique de l’Université d’Oxford. Waymo considère que la simulation est une étape clé pour permettre à ses véhicules autonomes de progresser rapidement. En juillet, l’entreprise annonçait que ses véhicules autonomes avaient déjà parcouru plus de 10 milliards de kilomètres de manière virtuelle.

Ce monde virtuel dans lequel les systèmes des véhicules sont testés, permet de réduire les risques et de mieux anticiper de tels potentiels accidents dans la vraie vie. Dans son simulateur de conduite autonome, Waymo exploite 25 000 voitures autonomes, tout au long de la journée. Chaque nouvelle information collectée par une voiture est partagée avec le reste de la flotte. Avant de déployer massivement ses voitures dans le monde réel, Waymo estime qu’il faut encore les faire rouler virtuellement.

 

Latent Logic a développé une solution encore plus poussée

Cette acquisition marque une première étape importante pour Waymo en Europe. On peut penser que ce ne sera pas la dernière. L’entreprise a déclaré qu’elle continuerait à chercher de nouvelles opportunités pour développer son équipe au Royaume-Uni et dans le reste de l’Europe. Déjà, en juin Waymo annonçait le lancement d’un partenariat avec l’alliance Renault-Nissan pour développer la conduite autonome en France et au Japon. Ce partenariat doit lui permettre de tester l’intégration de ses véhicules autonomes sur de nouveaux marchés.

Latent Logic doit lui permettre d’aller encore plus loin dans la simulation. L’entreprise a développé une autre forme de simulation baptisée « apprentissage par imitation ». Cette technique « modélise » le comportement humain des automobilistes, des cyclistes et des piétons. L’idée est d’apprendre de la conduite imparfaite des humains, pour que les véhicules autonomes puissent adapter leur comportement en étant au plus proche de la réalité. Shimon Whiteson, co-fondateur de Latent Logic, estime que :

« En rejoignant Waymo, nous faisons un grand pas vers la fabrication de véhicules plus sûrs et totalement autonomes. En seulement deux ans, nous avons fait des progrès significatifs en utilisant l’apprentissage par imitation pour simuler de vrais comportements humains sur la route. Je suis enthousiasmé par ce que nous pouvons maintenant réaliser en combinant cette expertise avec le talent, les ressources et les progrès que Waymo dans la technologie de conduite autonome ».