Après WhatsApp et Messenger, c’est TikTok, détenu par ByteDance, qui est actuellement l’application téléchargée, dans le monde entier. Que ce soit sur l’App Store ou Google Play, l’application de vidéo aux effets semblables à ceux d’Instagram a, en effet, franchi le cap des 1,5 milliard de téléchargements.

TikTok détrône Instagram et Fcebook

614 millions, c’est le nombre de téléchargements réalisés de l’application TikTok, dans le monde entier depuis le début de l’année, cela lui a permis de dépasser les 1,5 milliard de téléchargements depuis son lancement. Selon Sensor Tower, une société d’intelligence mobile, auteure du rapport, l’application de vidéos se positionne en troisième positions dans le classement des applications les plus téléchargées, juste derrière WhatsApp en 1ère position et Messenger en second.

Lancée en 2016, l’application dépasse aujourd’hui Facebook et Instagram, applications populaires qu’elle relègue en 4ème et 5ème position. De plus, le rapport révèle que si l’on compare son activité actuelle à celle de l’an dernier, à la même période, une hausse de 6% des téléchargements est à noter. Cela sans oublier d’ajouter que le cap du milliard de téléchargements depuis sa création a été franchi depuis le mois de février.

Mais qui sont les plus grands fans de TikTok ?

Depuis le lancement de TikTok, les plus grands fans de l’application se trouvent en Inde. En effet, 466 millions de téléchargements ont été effectués depuis ce pays. Il n’est donc pas étonnant que TikTok propose des programmes d’éducation au travers de ses vidéos, ni même que l’application ne puisse être interdite bien longtemps sur le territoire indien.

Vient ensuite la Chine avec pas moins 173 millions de téléchargements. Les États-Unis se classent en troisième position avec 123 millions de téléchargements de leur côté.

Les dérives de l’application sont nombreuses 

TikTok séduit de nombreuses jeunes personnes, et pour autant: l’application n’est pas sans risque. Il semble donc nécessaire de garder un oeil ouvert à son propos. Notamment en matière de données personnelles. Une enquête à été ouverte par les États-Unis à ce sujet : le pays actuellement sous la présidence de Donald Trump craint que des données soient récoltées et analysées par le gouvernement chinois.

Cela, alors que du côté du Royaume-Unis, c’est la protection des plus jeunes qui pose question : n’importe quel adulte est en mesure d’entrer en contact avec un enfant via la messagerie du réseau social.

Enfin, l’un des autres dérives constatées chez TikTok est l’utilisation de votre contenu, incluant vos images, sans avoir demandé votre consentement en amont.

Ainsi, il semble judicieux de se méfier de TikTok plutôt que de foncer s’y inscrire.