Huawei n'aurait jamais eu d'OS pour remplacer Android
Technologie

Huawei n’aurait jamais eu d’OS pour remplacer Android

HongMeng n'a pas été conçu pour être compatible avec des smartphones

Le mois dernier, nous évoquions HongMeng, le système d’exploitation développé par Huawei. En pleine crise avec les États-Unis, la firme de Shenzen avait présenté HongMeng comme un potentiel remplaçant d’Android. Pourtant, il semblerait que Huawei commence à démentir cette information.

Hier, lors d’une conférence de presse à Bruxelles, Catherine Chen, la vice-présidente de l’entreprise a déclaré que HongMeng n’était pas connu pour les smartphones, et que Huawei continuera d’utiliser Android. Liang Hua, le président de Huawei expliquait la semaine dernière : « Huawei n’a pas encore décidé si l’OS Hongmeng peut être développé comme système d’exploitation pour smartphone dans le futur ». HongMeng aurait été conçu initialement pour les dispositifs IoT. Catherine Chen l’a quant à elle décrit comme étant destiné à un usage industriel. Quoi qu’il en soit, HongMeng ne semble pas compatible dans l’immédiat avec les smartphones.

Cette annonce va à l’inverse de ce que déclarait Andrew Williamson, vice-président stratégie de Huawei. En juin dernier, il déclarait que Huawei serait prêt à lancer un remplaçant en cas d’interdiction d’utiliser Android. Andrew Williamson, aurait même ajouté que cet OS serait près dans « quelques mois ». Richard Yu, CEO de Huawei Technologies Consumer Business Group, expliquait plus tôt dans l’année : « Ce n’est pas quelque chose que Huawei veut. Nous sommes très heureux de faire partie de la famille Android, mais Hongmeng est testé, surtout en Chine. »

Il serait probable que toutes ces affirmations ne fassent partie que d’une bataille de communication contre la Maison-Blanche.

Send this to a friend