Netflix resserre ses budgets et annonce la fin des films expérimentaux
Divertissement

Netflix resserre ses budgets et annonce la fin des films expérimentaux

Malgré l'augmentation de ses tarifs, Netflix se concentrera sur des films grand public.

Bien connu pour tester des expérimentations filmographies étranges et osées, Netflix annonce que pour des raisons de budget, il devra limiter ce type de production. La plateforme de streaming vidéo fait face à la réalité des budgets et comme l’explique The Information, elle se rend compte qu’elle ne pourra pas expérimenter de nouvelles réalisations à l’infini.

Se concentrer sur les films grand public

Netflix a su se différencier de la concurrence par la création de ses contenus originaux. D’après le service de streaming en ligne, cette stratégie touche peut-être à sa fin. La prudence sera désormais de mise sur le plan financier. En effet, Netflix resserre ses budgets et ne s’aventurera plus sur des terrains glissants. Avec l’arrivée de nombreux concurrents, comme Disney, NBC Universal, Apple, WarnerMedia ou encore Prime Video, la plateforme de vidéo en ligne doit s’adapter.

Alors que l’entreprise vient d’augmenter ses tarifs en France, Ted Sarandos, le directeur du contenu chez Netflix, qui a tenu à faire quelques précisions. Il a déclaré début juin, que l’entreprise devrait être plus exigeante dans ses dépenses pour les productions à gros budget, ou celles expérimentales. Netflix ne veut plus se tromper et espère que chaque production sera un succès.

Pour cette raison, Ted Sarandos sera bien plus regardant quant aux projets proposés par les réalisateurs de l’entreprise. Pour illustrer ses propos, il donne l’exemple de Triple Frontier, un film d’action mettant en vedette Ben Affleck qui a coûté 115 millions de dollars (101 millions d’euros) et qui s’est finalement effondré.

15 milliards de dollars seront dépensés en 2019

Il ne faut pas voir de signe de faiblesse de la part de Netflix dans cette annonce. Au contraire, c’est la preuve que l’entreprise cherche sa stratégie et qu’elle veut se structurer durablement. Avec la production de films comme Roma ou The Crown, la société n’a plus à rien prouver à personne.

Elle est largement à la hauteur de ce que peut sortir Hollywood, de ses studios géants. Les meilleurs choix devront être faits et c’est la suite logique pour Netflix, si elle veut espérer tenir le cap. En 2019, l’entreprise prévoit tout de même de dépenser 15 milliards de dollars (13,3 milliards d’euros) dans la création de son contenu original.

Send this to a friend