La Libra à l'épreuve des États avec une première audience au Sénat américain
Technologie

La Libra à l’épreuve des États avec une première audience au Sénat américain

Le Comité du Sénat américain dédié à la banque a demandé une audition à Facebook afin d’éclaircir des points sur la monnaie Libra, et l’application Calibra.

Facebook ne pouvait pas s’en tirer à si bon compte après l’annonce retentissante du lancement de la monnaie Libra, avec 27 partenaires, et son application de portemonnaie Calibra. C’est ainsi que le Séant américain fixé la date d’une audience afin d’évoquer le fonctionnement de la monnaie avec la Blockchain Libra, et de répondre à des questions sur la protection de la vie privée des utilisateurs de Calibra.

Distinguer Libra et Calibra

Il faut bien distinguer Libra, Calibra et le pouvoir de Facebook sur ces deux éléments.

Pour faire simple, la Libra est une monnaie lancée derrière une organisation comprenant une trentaine de partenaires. La société de Mark Zuckerberg n’a qu’une voix, égale aux autres, pour la prise de décision.

Les membres fondateurs de l'association Libra.
Les membres fondateurs de l’association Libra.

En revanche, Calibra est une application, du même type que PayPal, qui sera intégrée à l’écosystème du réseau social (WhatsApp, Facebook, Messenger), avec une version iOS et Android. Là, c’est Facebook qui la développe, et cela peut inquiéter sur le traitement des données qui pourrait être fait.

Facebook Calibra, le portemonnaie pour utiliser la cryptomonnaie Libra. Crédit : Facebook.
Facebook Calibra, le portemonnaie pour utiliser la cryptomonnaie Libra. Crédit : Facebook.

Une audience le 16 juillet 2019

Facebook devra répondre aux questions de quelques sénateurs américains sur ces deux projets. Cela se déroulera le 16 juillet 2019 à 16h00, heure française. Étant donné que l’on connait déjà les deux sujets principaux, on peut espérer que la société fasse quelques révélations le futur de son application, ou la sécurité de sa monnaie.

Cette audience marque la première réaction concrète des États du monde face à cette nouvelle. Reste à voir ce qui va suivre, qui va prendre les devants, et qui agira pour ou contre. En tout cas, nous n’avons pas fini d’en entendre parler.

Send this to a friend