La Chine prépare sa défense contre Donald Trump
Technologie

La Chine prépare sa défense contre Donald Trump

Le gouvernement du pays aurait réuni des géants technologiques mondiaux pour les inciter à désobéir à Trump.

Récemment, le président des États-Unis a tout simplement ridiculisé la Chine en bannissant l’une de ses plus prestigieuses entreprises : Huawei, ce géant accusé d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois. Il serait étonnant que la Chine ne réagisse pas. Certaines sources auraient échangé avec le New York Times et expliquent que le gouvernement chinois aurait par exemple ordonné à de grandes entreprises américaines de ne pas obéir au décret de Trump.

Dans les coulisses, la Chine se prépare

Cette réunion a même été retirée des agendas officiels. Une chose est certaine : la Chine ne se laissera pas faire et l’escalade entre les deux pays risque de continuer, et de s’aggraver. Les relations sont au plus bas depuis l’arrestation de Meng Wanzhou, CFO de Huawei, en décembre dernier. En coulisse, le gouvernement chinois aurait organisé une entrevue avec des géants américains et occidentaux pour leur demander de désobéir à leur président.

Parmi les géants présents à cette réunion, des bruits courts sur la présence de Microsoft, Samsung, ARM, Google, ou encore Facebook. Pourtant, le réseau social a récemment pris la décision d’empêcher Huawei d’installer ses apps. Au cours de cette réunion, le gouvernement chinois aurait fait comprendre aux personnes présentes que les entreprises qui appliquent la directive américaine devront « subir les conséquences graves » de leurs actes.

Les relations se dégradent et profitent à d’autres

Indirectement, la Chine se positionne en se rapprochant de la Russie. En effet, Huawei va travailler avec le plus grand opérateur russe : MTS. L’entreprise technologique chinoise va fabriquer le réseau de 5G de la société russe. Cette collaboration rapproche un peu plus les deux pays de l’Est, qui se dressent, encore plus forts, contre les États-Unis. Et si Xi Jinping appliquait la même mesure que celle décrétait par Donald Trump ? Les entreprises américaines ont absolument besoin des usines chinoises et Donald Trump le sait. Les deux pays ont tout intérêt à apaiser les tensions et à revenir à des relations commerciales plus saines.

Send this to a friend