Des étudiants inventent un robot chien qui fait des saltos
Technologie

Des étudiants inventent un robot chien qui fait des saltos

Les étudiants ingénieurs de l'Université Stanford ont appelé leur chien-robot Doggo. Il sait notamment faire des saltos et pourra être reproduit librement.

Doggo est sans doute le chien le plus étonnant que vous verrez aujourd’hui. Conçu par des étudiants de la prestigieuse université américaine Stanford, le robot canin montre de quoi il est capable dans une vidéo publiée en début de semaine sur YouTube. Certes, la bête n’est pas encore du niveau de SpotMini, le robot de Boston Dynamics. Il ne sait pas se déhancher ou tracter un camion, mais ses saltos et autres exploits devraient tout de même vous impressionner.

Un robot-chien polyvalent

Doggo, c’est quatre pattes articulées autour d’un petit corps métallique de la taille de celui d’un Beagle et l’aboutissement de deux ans de recherche. Il sait marcher, sauter, trottiner et surtout faire des backflips. Les obstacles ne lui posent pas de problème, le chien-robot est conçu pour s’adapter à son environnement. Pourtant, Doggo est loin d’être la machine la plus sophistiquée du marché. Une télécommande le contrôle et son autonomie est encore limitée. Cela tombe plutôt bien, contrairement aux chiens-robots livreurs de Continental ou Aibo de Sony, l’invention des étudiants de Stanford n’a pour l’instant pas vocation à être commercialisée, mais plutôt reproduite par des particuliers.

Il n’en est aussi encore qu’à ses débuts. Ses maîtres vont continuer à lui apprendre des tours en étayant son code. Difficile de dire, donc, de quoi le chien mécanique sera capable dans le futur.

Un robot à fabriquer à la maison

Reconstruire Doggo à l’identique ou presque est possible puisque son code est disponible en open-source. Pour 2600 euros, les férus de robotique pourront réunir les pièces nécessaires pour assembler leur propre chien-robot. Une somme modique comparée à d’autres robots parce que Doggo a été conçu uniquement avec des matériaux disponibles dans le commerce.

Ses créateurs voient eux encore plus loin. Ils espèrent qu’il pourra être utile à des chercheurs du monde entier. « Il y a d’autres robots quadrupèdes utilisés dans la recherche, mais aucun qui puisse être emmené directement dans les laboratoires et personnalisé pour ses propres recherches », a expliqué Nathan Kau, l’étudiant à l’origine du projet. Doggo le chien-robot semble donc avoir un bel avenir devant lui.

Send this to a friend