Réseaux Sociaux

Facebook révèle avoir partagé des données avec des dizaines de grandes entreprises

Orange, Apple, Microsoft, Amazon, AT&T, Spotify, Nike, UPS, et bien d’autres …

Au début du mois de juin lorsque le New York Times a assuré que le réseau social donnait un accès spécial à de grandes entreprises. Déjà dans la tourmente suite au scandale Cambridge Analytica, cette révélation a soulevé une nouvelle fois de nombreuses questions la réelle protection de la vie privée des utilisateurs sur Facebook.

Cet accord permettait au géant de mettre en place des fonctionnalités de son interface directement dans celle de ses partenaires. Jusqu’ici, il ne s’agirait que d’un partenariat technique visant à laisser Facebook intégrer de façon native un bouton « j’aime » ou bouton de partage vers sa plateforme. Néanmoins, ce pont technique aurait permis aux sociétés partenaires de récupérer les données des utilisateurs et de leurs amis sans accord explicite. Selon le New York Times, certains fabricants d’appareils pouvaient récupérer des renseignements personnels même auprès d’amis d’utilisateurs qui pensaient avoir interdit tout partage.

Une nouvelle fois, Facebook a dû répondre aux questions du congrès des États-Unis. Ainsi ce dernier a reçu un document de plus de 700 pages dans lequel le géant a également révélé le nom de 52 entreprises avec lesquelles il a partagé des données.

Facebook précise que ces accords sont nettement différents des mécaniques mises en place par les applications tierces pour récupérer des données. Ce sont ces mécaniques qui étaient pointées du doigt lors de l’affaire de Cambridge Analytica, alors que l’on continue d’apprendre l’existence d’autres applications ayant permis la récupération de données personnelles à l’insu des utilisateurs. « Nous avons fait appel à des entreprises pour construire des intégrations pour une variété d’appareils, de systèmes d’exploitation et d’autres produits où nous et nos partenaires voulions offrir aux gens un moyen de bénéficier de Facebook ou d’expériences de Facebook. Ces intégrations ont été construites par nos partenaires, pour nos utilisateurs, mais approuvées par Facebook, » précise le réseau social dans son document avant de compléter : « notre plateforme pour développeurs, d’autre part, est conçue pour permettre aux développeurs d’utiliser les informations fournies par les utilisateurs de Facebook pour construire leurs propres expériences uniques selon les termes et politiques qu’ils fournissent à leurs utilisateurs. »

L’objectif de ce document pour Facebook est de distinguer son accord avec les grandes entreprises pour intégrer des éléments d’interface, et les abus commis par les développeurs d’applications. Les intégrations ont été approuvées par le réseau social et fonctionnent par des API qui ont des accès « limités » qui ne peuvent être « déterminés par le partenaire. » Dans son rapport, Facebook précise également que 38 des 52 intégrations ont déjà cessé, sept autres devraient prendre fin à la fin du mois, et encore d’autres en octobre.

Deux types de partenariats subsisteront. Le premier concerne l’accessibilité des utilisateurs souffrant de la maladie de Charcot, ayant besoin d’intégrations spécifiques compte tenu de leur motricité. Le second concerne la transmission de notifications sur navigateur avec Alibaba, Mozilla, et Opera.

Ci-dessous, la liste des entreprises transmise par Facebook. Les noms de sociétés marqués d’un astérisque (*) indiquent que Facebook est toujours en train de mettre fin aux accords. D’autres avec ** indiquent des partenariats de données que l’entreprise continuera sans permettre à l’entreprise externe d’accéder aux données de ses amis.

1. Accedo
2. Acer
3. Airtel
4. Alcatel/TCL
5. Alibaba**
6. Amazon*
7. Apple*
8. AT&T
9. Blackberry
10. Dell
11. DNP
12. Docomo
13. Garmin
14. Gemalto*
15. HP/Palm
16. HTC
17. Huawei
18. INQ
19. Kodak
20. LG
21. MediaTek/ Mstar
22. Microsoft
23. Miyowa /Hape Esia
24. Motorola/Lenovo
25. Mozilla**
26. Myriad*
27. Nexian
28. Nokia*
29. Nuance
30. O2
31. Opentech ENG
32. Opera Software**
33. OPPO
34. Orange
35. Pantech
36. PocketNet
37. Qualcomm
38. Samsung*
39. Sony
40. Sprint
41. T-Mobile
42. TIM
43. Tobii*
44. U2topia*
45. Verisign
46. Verizon
47. Virgin Mobile
48. Vodafone*
49. Warner Bros
50. Western Digital
51. Yahoo*
52. Zing Mobile*

Send this to a friend