Les vidéos Facebook plus performantes que YouTube.

1

Nous sommes à une étape dans l’évolution des réseaux sociaux où la vidéo occupe une place stratégique. Que ce soit pour de la publicité, du divertissement ou de l’information la vidéo sera LE contenu pour 2016 si elle ne l’est pas déjà pour 2015.
Si YouTube semble se reposer sur ses lauriers de 200 millions d’heures de consommation quotidiennes, Facebook poursuit de se développer. Le réseau social de Mark Zuckerberg a annoncé récemment que le bouton dédié à Messenger sur son application mobile sera remplacé par un bouton renvoyant vers une plateforme conçue pour la consultation de vidéos. Aussi, les utilisateurs lambdas, ainsi que les pages vérifiées vont pouvoir utiliser à leur tour la fonction de live-streaming. Enfin, pour ce qui est du desktop, le réseau social a révolutionné son API vidéo afin de permettre l’intégration de nombreuses fonctionnalités.
Mais qu’en est-il des performances des différentes plateformes ? YouTube, Vimeo, Facebook, … Quelle est la plus performante pour y partager ses vidéos ?
Quintly a examiné plus d’un million de vidéos partagées sur Facebook afin d’effectuer une comparaison des performances entre les différentes plateformes.

Les vidéos natives enregistrent 4x plus d’interactions.

Vidéos natives Facebook taux d'engagement YouTube

Le taux d’engagement sur une vidéo Facebook nettement supérieur à celui des autres plateformes. La catégorie other prend en compte les plateformes telles que Wat.tv, Red Bull, etc. Voici le détail des taux d’engagement :
• Facebook Native Video : 0.53% ;
• YouTube : 0.15% ;
• Vimeo : 0.13% ;
• Other : 0.14%.
Même si Facebook domine largement, les annonceurs restent tout de même frileux d’utiliser principalement le contenu natif de Facebook, préférant partager un lien vers YouTube.

Les vidéos natives de Facebook ont 65% de part des vues.

part de vues vidéos natives Facebook YouTube

Ici le plus probable serait que Facebook, étant donné qu’il gère le EdgeRank, favoriserait ses contenus natifs plutôt que ceux pointant vers d’autres plateformes.
Cette idée se confirme lorsque Quietly met en exergue le fait que sponsorisée, une vidéo Facebook obtient de meilleurs résultats qu’une vidéo YouTube.

Le défaut majeur de Facebook : la qualité du contenu.

Le site Venture Beat ayant relayé eux aussi l’étude font mention d’une étude réalisée par Oglivy en juin 2015 pointant du doigt le contenu vidéo de Facebook. En effet, après avoir analysé les 1000 vidéos les plus populaires sur le réseau social de Mark Zuckerberg, 725 d’entre elles sont des re-uploads. En bref, le contenu n’est pas authentique. C’est là la différence majeure entre YouTube et Facebook : la protection du créateur de contenu. Si sur Facebook c’est clairement l’anarchie où les pages (je pense à Minutebuzz à froid, mais il y en a bien d’autres) reprennent des vidéos y ajoute leur propre intro et outro, YouTube ne permettrait pas cette pratique.

Quelle plateforme choisir alors ?

Tout déprendra du type de contenu que vous possédez et vos objectifs liés à celui-ci. Si votre objectif, comme Minutebuz c’est d’avoir de l’engagement avec des vidéos courtes et simples, Facebook est la bonne plateforme. À l’opposée, si vous misez sur une stratégie sur le long terme, YouTube est la plateforme qu’il vous faut. Nous avons d’ailleurs publié un article à ce sujet : « 6 raisons pour les marques d’être sur YouTube ».

A propos de l'auteur

Co-fondateur de Siècle Digital, j'occupe mes journées à écrire et imaginer ce que sera l'univers numérique de demain.

Send this to a friend