Rachat de Beats par Apple : le streaming au coeur des stratégies
Technologie

Rachat de Beats par Apple : le streaming au coeur des stratégies

La musique, secteur qui a été bouleversé par Internet semble être devenu le marché où investir ces prochaines années. En effet, le géant Apple avec le rachat à plus de 3 milliards de dollars de la société Beats, les rumeurs sur le rachat éventuel de Soundcloud, Pandora ou Spotify par Twitter ainsi que le lancement d’Amazon dans le streaming témoignent de l’importance de ce secteur en pleine expansion.

Stratégique le marché de la musique ? Oui, d’autant plus pour Apple qui ces dernières années s’est laissé dépasser par l’évolution digitale du marché de la musique. En effet, Apple était un des leaders de ce secteur il n’y a pas si longtemps que ça : rappelez-vous la folie de l’iPod et le succès de l’iTunes Store ! Malheureusement pour eux, le comportement des utilisateurs a totalement changé avec l’apparition du streaming musical, de l’utilisation de youtube et du smartphone. A la place de payer pour écouter un titre ou un album, il était évident que les internautes allaient se ruer sur des plateformes la plupart du temps freemium proposant d’écouter une infinité de musique à n’importe quel moment de la journée et sur n’importe quel device.

Nous allons ici nous intéresser au rachat de Beats par Apple et sur ce renversement de situation où Apple semble vouloir retrouver son statut de leader dans la distribution de musique. Que ce cache-t-il derrière cet investissement qui représente le plus cher rachat de la marque ?

germany-apple-beats

L’Ipod a été une des pièces maîtresses d’Apple avec plus de 392 millions vendus depuis son lancement générant ainsi plus de 66,6 billions de dollars à l’enseigne à la pomme. Mais ça c’était avant, comme vous pouvez le constater sur le graphique ci-dessous les ventes d’Ipod ont dégringolé en même temps que l’arrivée sur le marché des smartphones et du streaming online.

static.squarespace.com                                                                                                                                                                      Source : BenedictEvans

 Avec l’arrivée des plateformes de streaming en ligne, le contenu s’est aligné autour d’une offre globalement similaire ne permettant pas aux acteurs de se différencier par ce critère. Après la chute de vente d’Ipod, certains peuvent donc penser qu’Apple souhaite davantage investir dans le casque plutôt que dans son contenu afin de redorer son image de leader musical. Les casques Beats vont d’ailleurs être sous peu vendu dans les Apple Store comme de pur produits de la marque. Se pose cependant de nombreuses questions notamment sur le prix du rachat par Apple du casque Beats qui est bien entendu un leader sur le marché mais cependant continuellement critiqué sur sa qualité. Ceci nous amène donc à penser qu’il y aurait un avantage conséquent à ce rachat mais qu’Apple ne souhaite pas le communiquer.

Et cet avantage qui n’est pas à négliger c’est l’application Beats music lancé en janvier 2014 qui appartient désormais à Apple. Il s’agit d’une application musicale personnalisable en fonction de l’activité ou de l’humeur de l’utilisateur et qui compte un peu plus de 250 000 abonnés. Investir dans le secteur du streaming, qui a dépassé le milliard de dollars l’année dernière est un choix stratégique. En effet, le téléchargement a connu une baisse l’année dernière alors que le streaming ne cesse de croître. Et ça les compagnies tel que Apple, Twitter et même Amazon qui lance sa propre plateforme de streaming l’ont compris. Leurs stratégies sont cependant différentes : Twitter souhaite faire évoluer son service qui est en train d’atteindre ses limites, Amazon est dans sa continuité de diversification de son offre. Enfin, en ce qui concerne Apple, elle avait déjà démontré son intérêt pour le secteur du streaming mais sans succès avec le lancement de Ping (un réseau social musical) et itunes radio. Il se pourrait même que ce rachat soit un investissement au long terme afin de développer des objets connectés intelligents et notamment dans le secteur musical.

Send this to a friend