À l'occasion du salon AWS re:Invent qui se tient également à Las Vegas, Adam Selipsky (PDG d'AWS) a annoncé quelques nouveautés pour le géant du cloud. Amazon Web Services lance AWS Supply Chain, une solution pour fluidifier les chaînes d'approvisionnement.

Amazon présente AWS Supply Chain

Au cours des dernières années, nous assistons à des perturbations de la chaîne d'approvisionnement d'une ampleur sans précédent. La pandémie de Covid-19 a a entraîné une série de problèmes, notamment sur les semi-conducteurs, et au fil des mois, la situation s'est transformée en une véritable crise de la chaîne d'approvisionnement. Amazon veut mettre son savoir-faire et ses technologies au service de cette problématique mondiale. La société a annoncé le mardi 29 novembre 2022 le lancement d'AWS Supply Chain.

Selon Adam Selipsky, « ces dernières années ont mis en évidence l'importance de la résilience de la chaîne d'approvisionnement : des pénuries de lait pour les enfants, aux navires qui tournent autour des ports sans pouvoir décharger... les perturbations ont été généralisées. Il est particulièrement important de résoudre les problèmes de la chaîne d'approvisionnement liés aux stocks ». C'est un domaine dans lequel l'entreprise pense pouvoir apporter sa pierre à l'édifice. AWS Supply Chain est une solution dont l'objectif est d'améliorer la fluidité de la chaîne d'approvisionnement.

Le PDG d'Amazon Web Services précise que cette technologie sera capable de fournir des informations pertinentes pour aider les clients à atténuer les risques liés à la chaîne d'approvisionnement et permettra, in fine, de réduire les coûts. Il explique qu'avec AWS Supply Chain, « vous bénéficiez d'une vue unifiée des données de votre chaîne d'approvisionnement, profiterez de recommandations logistiques, afin de pouvoir réagir rapidement aux problèmes inattendus ». AWS Supply Chain sera capable de comprendre, extraire et transformer « des données disparates et incompatibles, en un modèle de données unifié ».

La solution devrait permettre par la suite d'afficher les données de la chaîne d'approvisionnement sur une carte et d'effectuer des recherches approfondies sur des emplacements spécifiques pour savoir où se trouvent les stocks. Pour résumer, AWS SUpply Chain doit aider les entreprises à réduire les risques et les coûts, avec une technologie capable de mieux anticiper les aléas de la chaîne d'approvisionnement et en leur donnant accès à des données exploitables. Au fil du temps, l'entreprise prévoit d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires, voire spécifiques à certaines entreprises.

Une nouvelle solution, qui vient compléter une offre déjà existante et baptisée Amazon Warehousing & Distribution (AWD). Annoncée le 2 septembre 2022, celle-ci permet aux vendeurs tiers d'Amazon de faire envoyer directement leurs stocks dans un entrepôt Amazon, pour se libérer de la complexité logistique. Pour le géant américain, l'objectif est d'accompagner ses clients dans la simplification de la chaîne d'approvisionnement, mais aussi d'exploiter les espaces de stockage disponibles en sa possession.

Il y a quelques jours, Microsoft, concurrent direct d'Amazon sur le secteur du cloud, a annoncé une solution similaire à AWS Supply Chain : Microsoft Supply Chain Platform. Preuve qu'il y a un vrai besoin. Avec les mêmes fonctionnalités et les mêmes finalités, les deux solutions visent clairement le même marché et les mêmes cibles. Avec AWS Supply Chain et Microsoft Supply Chain Platform, les deux géants américains vont une nouvelle fois devoir se partager le gâteau.