Les récents mouvements sociaux en Chine et la politique zéro covid du pays ont fortement contribué à la baisse de production des iPhone 14. Ming-Chi Kuo, analyste pour TF International Securities spécialisé sur Apple, s'est plongé, ce mardi 29 novembre, dans les chiffres des expéditions des modèles 14 Pro et Pro Max. Ses premières estimations misent sur 15 millions de ventes d’iPhone perdus pour Apple, d’ici la fin d’année.

Une réduction de 20 % des expéditions d’iPhone

Rien ne va plus dans l’Empire de l’iPhone, les usines ne tournent plus. Début novembre, la plus grande usine de smartphone pour Apple dans le monde a été mise en pause en raison de la politique zéro covid. Suite à cet événement, deux semaines plus tard, la colère des employés est montée après qu'ils n'avaient pas reçu des primes promises par Foxconn. Le site de production de Zhengzhou a donc été forcé de stopper sa production. Selon l'analyste, Apple a du réduire de 20% ses exportations d'iPhone pour le quatrième trimestre après les incidents touchant l'usine de 200 000 personnes.

Dans son article de blog sur Medium, Ming-Chi Kuo affirme que les chiffres seraient encore plus mauvais que prévu pour Apple. Le taux moyen de capacité de production des iPhone 14 Pro pour le mois de novembre serait seulement de 20 %. Heureusement, pour la marque à la Pomme il pourrait légèrement rebondir au mois de décembre avec un taux de 30 % à 40 %.

Afin de résoudre ses problèmes de livraisons, Apple réorganise ses commandes entre ses exportateurs pour répondre à la demande des consommateurs. Malgré cette stratégie, les exportations de masse pourraient ne reprendre que d’ici fin décembre. Après la période qui est la plus importante pour l’entreprise, les fêtes de fin d’année.

Le contexte économique morose et les retards d’expédition soulèvent un autre problème selon l’analyste. Il estime qu’une grande partie de la demande des iPhone 14 Pro ce trimestre ne sera pas rattrapé et disparaîtra. Les clients auront deux options, acheter un iPhone différent, ou passer chez la concurrence.

Apple est-il vraiment affecté financièrement ?

Cette baisse de production ne devrait pas trop affaiblir la santé financière d’Apple. L’entreprise dispose de liquidités atteignant les 111 milliards de dollars, un nombre deux fois supérieur à celui d’Alphabet. Ce coussin permet à la société de subir plusieurs crises avant de souffrir d’une réelle dégradation de son activité. De plus, Apple a diversifié ses recettes depuis plusieurs années. Si l’iPhone est l’une de ses principales sources de revenus, La société peut compter sur la vente des applications dans son App Store, les services d’abonnement qu’elle propose, ou encore les autres appareils qu’elle vend.

Les effets de la baisse de production pourraient surtout se ressentir sur le cours de Bourse de l’entreprise, malmené comme tous les indices Tech depuis début 2022. Côté consommateurs, il ne faudra pas tarder à faire ses achats de noël avant que les inventaires soient vides.

Avec plus de 90 % des iPhone construits dans cette usine de Foxconn et l’impact des événements, Apple est conscient de sa dépendance à la puissance de production chinoise. Pour en sortir, la marque à la Pomme exporte la fabrication de ses appareils dans différents pays. Le géant de la Tech prévoit de délocaliser 25 % de sa production en Inde d’ici 2025.