Netflix s'apprête enfin à dévoiler des chiffres d'audience très précis. En effet, la plateforme a signé un partenariat avec le Broadcasters Audience Research Board (BARB) au Royaume-Uni. Un changement majeur pour la géant américain qui avait plutôt tendance à cacher ses chiffres.

Netflix joue la carte de la transparence au Royaume-Uni

C'est la toute première fois que Netflix s'associe à une entité capable de mesurer avec une grande précision ses audiences. Habituellement, Netflix publiait des statistiques globales (comme pour Squid Game en octobre 2021), avec des mesures très courtes sur les temps de visionnage. Bref, des données peu fiables, qui ne permettent pas d'avoir une idée précise de la manière dont se comportent les utilisateurs de la plateforme.

À partir d'aujourd'hui, cela va changer. Du moins au Royaume-Uni. Avec le Broadcasters Audience Research Board, Netflix va être capable de révéler les chiffres exacts de diffusion, à l’image de ce qui est fait pour les chaînes de télévision traditionnelles. La comparaison entre la plateforme et une chaîne classique sera donc beaucoup plus facile à réaliser. Si les émissions diffusées sur Netflix apparaissent régulièrement dans les classements de Nielsen sur le streaming, les deux entités ne travaillent pas officiellement ensemble.

Reed Hastings, co-fondateur de Netflix, précise que « j'ai accueilli favorablement l'idée que les audiences de Netflix soient mesurées de manière indépendante. Nous sommes restés en contact avec BARB depuis une conférence qui s'est tenue en 2019 à Cambridge. Aujourd'hui, nous sommes heureux de nous engager dans une stratégie de mesure fiable pour analyser comment les gens regardent nos contenus au Royaume-Uni ».

BARB publiera des chiffres d'audience pour Netflix qui pourront être comparés à ceux des diffuseurs traditionnels, à partir de la deuxième semaine de novembre. L'organisation fera état de la portée mensuelle du service et de sa part de l'audience totale. En plus de comparer Netflix aux chaînes TV, BARB inclura également les émissions de toutes les plateformes de streaming pour avoir une vision globale du amrché.

Cette nouvelle stratégie de Netflix laisse penser que la direction est confiante sur les chiffres qui seront dévoilés. Les experts du marché reprochent depuis très longtemps au service de streaming en ligne de ne pas publier suffisamment de données d'audience, notamment sur les flops. Le secret entourant ces chiffres sur les audiences signifie également que les créateurs de programmes (et les fans) ne savent pas toujours si leurs émissions sont regardées ou risquent d'être annulées.

Les premiers chiffres de BARB sur le mois de septembre laissent penser que Netflix se porte très bien au Royaume-Uni. C'est le service de streaming le plus consulté. Même s'il est loin d'être aussi regardé que la BBC, il représente 8 % de l'ensemble des téléspectateurs britanniques, ce qui est supérieur à celui de certaines grandes chaînes TV, dont Channel 4 et Sky.