CNN, la chaîne d’informations en continu américaine, a annoncé, le 10 octobre, la fin de The Vault, son projet NFT. Bien que la société propose une compensation financière à ceux qui ont acheté ses jetons non fongibles, la pilule a du mal à passer. Les acheteurs accusent CNN de « rug-pull », une expression qui, dans le domaine de la cryptomonnaie, signifie l’arrêt net d’un projet sans véritables explications. En avril dernier, The Vault aurait rapporté plus de 300 000 dollars de ventes.

La chambre forte ferme ses portes

Lancé durant l’été 2021, The Vault, la place de marché NFT de CNN, proposait d’acquérir des « Moments », des événements majeurs ayant marqué l'histoire du journalisme, sous forme de photos ou vidéos. Dans son communiqué, la chaîne américaine déclare mettre un terme à « une expérimentation de 6 semaines qui s’est transformée en un projet bien plus large grâce à l’engagement de la communauté ». Ce premier essai des technologies du web3 aura finalement duré un peu plus d’un an.

Pour les investisseurs, l’abandon de The Vault n’est pas acceptable. Pas plus tard que le mois dernier, CNN incitait encore les membres de sa communauté à acheter certains NFT pour obtenir une invitation à un événement intitulé « Art of Voting NFT Series ». Sur Discord, l'entreprise a indiqué qu’elle prévoyait d'offrir une compensation aux « milliers de participants à cette expérience ». Cette dernière se baserait sur le prix d’achat des NFT que possédait chaque portefeuille crypto à la date du 6 octobre.

Un des employés de CNN, nommé Jason sur Discord, a indiqué que « la distribution se fera sous la forme de jetons FLOW (la cryptomonnaie de la blockchain Flow sur laquelle sont frappés les NFT de The Vault, NDLR) ou de stablecoins ». Il ajoute que « le montant de la distribution devrait être d’environ 20 % du prix d'achat initial de chaque NFT détenu ». Le jeton non fongible le moins cher était vendu pour 19 dollars par CNN.

La décision de la chaîne de télévision intervient dans un climat incertain dans le secteur des NFT. Fin septembre, les données recueillies par Dune Analytics, un site communautaire compilant des données issues de cette industrie, ont montré que le volume d’échange mensuel de ces actifs numériques s’était effondré de 97 % depuis janvier. Une baisse importante qui a certainement rendu frileux CNN.