Disney veut s’imposer comme le leader du divertissement. Au dernier trimestre, l’entreprise américaine a surpassé Netflix en nombre d’abonnés, en comptabilisant l'ensemble de ses offres de streaming. Elle chercherait maintenant à capitaliser davantage sur ses services et produits en les regroupant à travers un abonnement inspiré d’Amazon Prime. Selon les informations révélées par le Wall Street Journal ce 31 août, le nouveau programme d’adhésion proposera des réductions et des avantages spéciaux aux clients de Disney.

La vente croisée entre tous les services

Avec ses parcs d’attractions, ses multiples services de streaming comme Hulu, Disney + et ESPN+, ainsi que ses produits inspirés de licences populaires, Disney a toutes les cartes en main pour se démarquer de la concurrence. En interne, les cadres de l’entreprise travaillent à l’élaboration d'une offre surnommée « Disney Prime », dont le but est de mettre en place un système de vente croisée entre tous les services de Disney.

Dans la même catégorie

Alors qu’Amazon Prime propose la livraison gratuite, l’accès à Prime Video ou encore des avantages sur Twitch, l’abonnement de Disney se cherche encore. Les premières pistes évoquées en interne sont un accès à Disney+ et l’intégration de QR code dans la plateforme. Il permettra aux utilisateurs d'acheter des jouets, des vêtements ou des accessoires en lien avec les contenus. Des réductions seraient appliquées sur ces produits pour les abonnés.

« Les technologies nous donnent de nouvelles façons de personnaliser l’expérience des consommateurs pour leur fournir le divertissement, les expériences et les produits qui sont les plus pertinents pour chacun d’entre eux », a déclaré Kristina Schale, vice-présidente exécutive et directrice de la communication chez Disney. Pour illustrer la vision de l'entreprise, les dirigeants ont évoqué la possibilité d’acheter des jouets liés à l’univers de Star Wars en regardant la série The Mandalorian sur Disney+.

Disney s'intéresse aux données des utilisateurs

Les parcs Disneyland pourraient aussi faire partie de cette offre. Une personne qui participe à une attraction Star Wars se verrait proposer des contenus en lien avec la franchise, comme des séries sur Disney+ ou des produits dans une boutique en ligne. La mise en relation de tous les services de Disney est au cœur de cette stratégie en cours d’élaboration.

Disney propose déjà un abonnement pour ses fans les plus fidèles. Nommé D23 Official Fan Club, cette offre coûte entre 100 et 130 dollars par année et donne accès à des évènements et produits exclusifs. Elle s’adresse donc à une clientèle restreinte. Le futur abonnement devrait être quant à lui très différent. Selon l’entreprise, il visera des consommateurs plus occasionnels, même si aucun tarif n’a encore été défini.

Un tel programme d’adhésion doit inciter les consommateurs à dépenser davantage, mais permettrait aussi à Disney de mieux connaître les habitudes de consommation de ses clients. L’exploitation des données utilisateurs serait donc au centre de ce futur abonnement, selon les personnes interrogées par le Wall Street Journal. L’objectif est de proposer des recommandations personnalisées pour chaque client.