La branche automobile de la multinationale allemande Bosch a annoncé l’acquisition de la start-up britannique Five, spécialisée dans la conduite autonome. Les deux sociétés partagent la même vision sur la technologie et la sécurité de ces systèmes. Les détails financiers de l’opération d’achat n’ont pas été dévoilés.

Changement de cap pour Five

Fondée en 2016 à Cambridge, Five emploie 140 personnes dans six bureaux au Royaume-Uni. En mars 2020, l’entreprise avait levé 41 millions de dollars afin d'entamer sa transition vers le B2B, les relations commerciales entre entreprises. Avec ce changement de cap, la start-up a renoncé à son objectif initial : construire et produire intégralement ses propres véhicules autonomes. Désormais, elle souhaite commercialiser ses briques technologiques directement auprès des constructeurs et des entreprises du secteur automobile.

Bosch annonce avoir devancé plusieurs sociétés pour acquérir Five et ainsi garantir leur contrôle de l’ensemble de la chaîne de production de véhicules autonomes de ses clients. Le fournisseur automobile est déjà présent depuis quelques années sur le marché des véhicules autonomes. Il avait expérimenté, en août 2020, le concept de parking autonome permettant aux voitures de se garer toutes seules. Il avait également fait l’acquisition en mars dernier d’Atlatec, une entreprise produisant des cartes 3D en haute définition pour la conduite autonome de niveau 3 et 4 SAE.

« Le développement de véhicules autonomes est vu pour les constructeurs automobiles comme une finalité. En tant que l’un des plus grands fournisseurs de mobilité au monde, Bosch est un élément moteur derrière les progrès réalisés dans cette discipline. Aujourd’hui, elle renforce sa posture en rachetant Five, la première start-up européenne dans le domaine de la conduite automatisée », indique Joern Ebberg, le porte-parole de Bosch, dans le communiqué de l’entreprise.

Bosch précise que le rachat est toujours en attente de validation du côté des autorités antitrust.

Bosch compte accélérer le développement de la conduite automne

Pour le constructeur allemand, la conduite autonome permettra de rendre les routes plus sûres et les équipes de Five sont d’ores et déjà prêtes à rejoindre Bosch et à entamer la transformation du secteur automobile.

« Bosch est un leader mondial des technologies de conduite assistée, qui possède les technologies de bases et d’importants lacs de données essentiels pour amener sur le marché des systèmes de conduite automatisée sûrs. Nous sommes ravis que Five fasse partie de l’acteur SAE niveau 4 le plus puissant d’Europe et avons hâte de participer au futur succès de Bosch », a déclaré Stan Boland, le PDG de Five.

Les entreprises du secteur commencent également à se tourner vers la conduite autonome. Un marché qui s’agrandit et qui devrait être valorisé à 500 milliards d’euros en 2035, lors de la sortie estimée des premiers véhicules « complètement automatisés ».