Niantic a annoncé le 5 avril avoir racheté le studio de réalité augmentée (RA) NZXR. Le rachat de l’entreprise néo-zélandaise par l’ancienne filiale de Google s’inscrit dans sa volonté de construire le « métavers du monde réel ».

Des conceptions de l’avenir partagées avec Niantic

NZXR a été fondée en plein milieu de la pandémie par une des équipes licenciées par Magic Leap, une start-up proposant des lunettes de réalité augmentée. Dès lors, l’entreprise a concentré ses talents d’expertise dans le domaine de la RA afin de créer des prototypes interactifs pour smartphones et casques de réalité virtuelle tels que le jeu de skateboard en RA, Skatrix, et l’expérience de théâtre interactive Destination Mars.

Le studio de réalité virtuelle a déjà collaboré avec Niantic par le passé. « Au fil du temps, en travaillant avec les personnes de Niantic, il nous a paru clair que nous partageons la même vision du futur », indique-t-il dans leur communiqué. « Lorsque John Hanke, le PDG de Niantic, a écrit “Le métavers est un cauchemar dystopique”, cela a résonné en nous bien plus que n’importe quel article sur les métavers. »

Logo de Niantic et de NZXR.

Niantic rachète NZXR afin d'accélérer le développement de nouvelles expériences en réalité augmentée. Capture d'écran : Niantic.

« Construire l’avenir de la réalité augmentée et le métavers du monde réel »

L’entreprise à l’origine du jeu à succès Pokémon Go déclare recevoir à bras ouverts ses nouveaux collègues néo-zélandais. « Nous sommes ravis d’accueillir NZXR au sein de Niantic et ainsi, continuer à construire ensemble l'avenir de la RA et le métavers du monde réel », explique-t-elle dans son propre billet. Elle précise que cette dernière prendra part à la conception et au développement d'expériences en réalité augmentée multijoueurs propres à Niantic.

Le rachat de NZXR survient un mois seulement après l’acquisition de 8th Wall, une entreprise qui met à la disposition des développeurs des outils pour les aider à créer des effets en RA. Niantic, également derrière Ingress et Pikmin Bloom, avait rendu public en novembre dernier Lightship, un kit développeur gratuit, dans le but de rendre accessible la technologie présente dans ses jeux en réalité augmentée.

Si la notion de métavers est de plus en plus populaire au sein des communautés en ligne, Niantic et NZXR sont déterminées à développer ce concept dans le monde réel. Le géant californien a par ailleurs levé 300 millions de dollars pour investir dans son « métavers du monde réel ».