Après être devenu officiellement le premier actionnaire de Twitter, Elon Musk entre au conseil d'administration. En seulement 24 heures, Elon Musk est passé d’utilisateur à actionnaire, puis à dirigeant du réseau social, adoubé par son co-fondateur Jack Dorsey.

D'actionnaire à dirigeant de Twitter

C'est Parag Agrawal, le CEO de Twitter, qui a annoncé l'arrivée d'Elon Musk au conseil d'administration de Twitter. On aurait pu penser que le réseau social soit réticent à l'idée de voir le patron de SpaceX et de Tesla devenir majoritaire. Personne n'imaginait Twitter lui ouvrir les portes du conseil d'administration. Pourtant, c'est bien le cas. Parag Agrawal précise dans sa déclaration qu'il « beaucoup parlé avec Elon Musk au cours des dernières semaines ». Il dit apprécier ses « critiques du réseau social » qui, selon le CEO de Twitter, semblent aller dans le bon sens.

Jack Dorsey, ancien PDG et co-fondateur de Twitter, y est également allé de son petit mot de bienvenue. Il s'est dit heureux de la nouvelle, car « [Elon] se soucie profondément de notre monde et du rôle de Twitter dans celui-ci ». Il estime que Parag Agrawal et le PDG de Tesla formeront une équipe « incroyable ».

Dans le document qui permet d'officialiser la prise de poste d'Elon Musk au conseil d'administration de Twitter, il est précisé que le milliardaire a interdiction de posséder plus de 14,9% de l’entreprise. Une preuve de méfiance ? Quoi qu'il en soit, tout est allé très vite pour Musk. Lundi 4 avril au matin il n'était encore qu'utilisateur de la plateforme. Dans la journée, il est devenu le premier actionnaire du réseau social avec 9,2% des actions (l'équivalent de 2,6 milliards d'euros). Quelques heures plus tard, il devient dirigeant de l'entreprise, avec un siège au conseil d'administration.

Elon Musk, le nouvel homme fort du réseau social

Entre temps, le milliardaire s'est amusé à proposer des changements majeurs pour Twitter, comme un bouton pour modifier les tweets, un serpent de mer sur le réseau depuis plusieurs années. Il a sollicité sa communauté pour avoir leur avis sur la question. On pouvait penser qu’il « trollait », comme il en a l’habitude. Pourtant, ce tweet ressemblait plus à un référendum pour légitimer Musk dans son nouveau rôle d'actionnaire majoritaire de la plateforme et de dirigeant. Le « oui » l'a emporté à 73,6%. Avec 4,4 millions de participations, on peut deviner que l'arrivée d'Elon Musk à la direction de Twitter est plutôt bien perçue. Stratégie réfléchie ou non, Twitter a officiellement annoncé l'arrivée d'un bouton "édit" peu après ce plébiscite.

Au-delà du message, Elon Musk souhaite apporter des « améliorations importantes dans les prochains mois ». Si cette prise de pouvoir surprend et prête même à sourire, elle devrait avoir des conséquences importantes sur l’avenir de Twitter. Le patron de Tesla et de SpaceX a promis de faire bouger le réseau social. Avec ses 80 millions d'abonnés, Elon Musk connaît bien Twitter et relève régulièrement les défauts de la plateforme. Si son compte figure aujourd'hui déjà parmi les dix plus suivis, il pourrait très vite devenir l'homme qu’il faut suivre pour s’informer sur le réseau social. Une nouvelle page s'ouvre pour Twitter.