C’est officiel, Meta a décidé de rebaptiser sa branche de réalité virtuelle (VR) ; Oculus devient donc Meta, et l’Oculus Quest 2 devient le Meta Quest 2… Cette nouvelle est très loin de faire l’unanimité sur la toile. L’entreprise se tire-t-elle une balle dans le pied ?

Se concentrer sur le métavers

En octobre 2021, Facebook annonçait son changement de nom officiel en Meta, une manœuvre destinée notamment à ancrer davantage l’entreprise dans ce qu’elle considère comme l’avenir d’Internet, le métavers. Celui-ci fonctionnant avec la réalité virtuelle et la réalité augmentée, il pourrait donc sembler logique que Meta décide de renommer Oculus. « Nous espérons que nos ambitions de contribuer à la construction du métavers seront plus claires avec notre nouveau nom », explique la firme… Mais sa réputation lui joue visiblement des tours.

« Facebook et Oculus font la sourde oreille par rapport à la réception de Meta. Cela ne va pas faire oublier aux gens l’espionnage et la vente de données personnelles. Ce n'est pas comme ça que la récupération de la marque fonctionne », a ainsi commenté un utilisateur de Facebook, cité par Android Central. En effet, le changement de nom de Facebook a également été réalisé à une période difficile pour l’entreprise, secouée par les Facebook Files ainsi que les nombreux scandales du passé ; celui-ci a donc, logiquement, été vu d’un œil suspicieux par de nombreuses personnes.

Par ailleurs, l’annonce du changement de nom d’Oculus, à travers un mème humoristique, a particulièrement agacé certains internautes, forçant Meta à leur répondre sur Twitter : « Nous vous entendons. Nous sommes tous très attachés à la marque Oculus, et cette décision a été très difficile à prendre. Bien que nous changions la marque du matériel, Oculus restera un élément essentiel de notre ADN et continuera à vivre dans des éléments tels que les logiciels et les outils de développement ».

Une erreur commerciale de la part de Meta ?

Si l’on comprend les motivations de Meta, cette décision peut néanmoins sembler risquée pour l’entreprise, alors que l’Oculus Quest 2 (désormais Meta Quest 2) connaît un succès commercial retentissant, en profitant notamment de la pénurie qui affecte les ventes de consoles de jeux vidéo. Ainsi, l’application Oculus était la plus téléchargée de l’App Store le jour de Noël.

Comme l’explique Forbes, « Oculus était le nom le plus connu de la VR. Il existe depuis que l'ère moderne de la VR a commencé en 2012, et effacer cette histoire pour la remplacer par la marque Meta de Facebook, largement moquée, semble très contre-productif. Et le justifier en parlant davantage du métavers aliène même certains des fidèles de la VR qui ont fait le succès de la marque Oculus au départ. Nous sommes maintenant dans une situation étrange où oculus.com existe toujours, mais le logo du site est Meta Quest, mais le casque présenté porte toujours la marque Oculus. Et est simplement listé comme le "Quest 2" ».

Visiblement, la pilule va prendre quelque temps à être avalée par les fans du casque de réalité virtuelle, d’autant plus que la firme n’a pas changé le nom de ses autres produits, à savoir Instagram, Facebook ou encore WhatsApp.