La Federal Trade Commission (FTC), l’autorité antitrust américaine, aurait lancé une enquête approfondie sur le rachat par Meta (entité regroupant les activités du groupe Facebook)de la start-up de réalité virtuelle Within à en croire un article de The Information publié le 16 décembre. La maison mère de Facebook avait annoncé l’opération, évaluée à 400 millions de dollars, fin octobre.

Meta multiplie les rachats pour Oculus Studio

C’est la première enquête ouverte par la FTC sur les rachats de Meta dans l’univers de la réalité virtuelle. Comme à son habitude l’entreprise de Mark Zuckerberg s’est montrée vorace en rachetant cinq start-up pour Oculus Studio avant Within : Beat Games, à l’origine de Beat Saber, fin 2019, Sanzaru et Ready at Dawn en 2020 et en 2021 Downpour Interactive et BigBox VR.

Dans la même catégorie

Jusqu’ici, le prix de ces acquisitions était trop faible pour attirer l’attention de la FTC, ce n’est plus le cas avec le coût étonnamment élevé de Within. La start-up a été fondée en 2014 sous le nom de Vrse, déjà pour créer des expériences en réalité virtuelle immersive.

C’est sous son nouveau nom, Within, modifié deux ans après sa fondation, qu’elle sort en avril 2020 son grand succès, l’application de réalité virtuelle de fitness Supernatural. Le contexte de pandémie a contribué à la réussite de ce service, disponible uniquement sur Oculus Quest et Oculus Quest 2.

La FTC est vigilante sur le marché émergeant de la réalité virtuelle

Meta est déjà en situation de domination sur le marché naissant de la réalité virtuelle. Sony, Valve, et HTC paraissent à côté. Depuis 2014 Mark Zuckerberg est persuadé qu’elle constitue l’avenir du Web, le changement de nom de Facebook démontre qu’il n’a pas changé d’avis.

La FTC, pour ne pas risquer d’être prise au dépourvu, cherche probablement à envoyer un message, elle a bien l’intention de garder un œil vigilant sur le secteur. Elle est pourtant déjà très occupée avec Meta, notamment avec ses enquêtes en cours depuis août sur le rachat d’Instagram et WhatsApp par Facebook.

Ce message de la FTC pourrait faire capoter l’opération entreprise par Meta concernant Within. Dans le cas où l’enquête n’aboutirait pas à une interdiction de rachat, le processus risque d’en retarder la concrétisation d’une longue année.

Il se trouve qu’une autre grande entreprise Tech lorgne la start-up, Apple. Ce n’est plus un secret, la marque à la pomme ambitionne d’investir le secteur de la réalité virtuelle avec son propre casque. Meta peut s’attendre à voir un concurrent très sérieux émerger en 2022.