Lundi, Apple est devenue la première entreprise au monde à dépasser les 3 000 milliards de dollars de capitalisation, lors de la première séance de l'année à Wall Street. La société qui a fortement mis le cap sur les services dernièrement s’apprête à lancer de nouveaux produits cette année dont un casque de réalité virtuelle.

Le temps d’une journée, la firme de Cupertino a réalisé l’exploit de dépasser les 3000 milliards de dollars de capitalisation boursière, lorsque le cours de ses actions a atteint le seuil de 182,86 dollars. Un événement qui intervient à peine plus de 16 mois après avoir atteint les 2 000 milliards de dollars de capitalisation, et moins de trois ans et demi du dépassement des 1 000 milliards de dollars. Bien que l'événement n'ait duré que quelques heures, il souligne la grande confiance que lui donnent les investisseurs. À titre de comparaison, la capitalisation boursière des entreprises du CAC 40 n’est “que” de 2 400 milliards d’euros.

L’iPhone et les services comme principaux moteurs de la croissance d'Apple

La société a enregistré en 2021, une forte croissance de ses bénéfices grâce à la pandémie qui lui a permis de booster ses ventes de matériel informatique et de services en ligne. Les chiffres de son trimestre de Noël, qui seront annoncés le 27 janvier, risquent d’être impressionnant malgré la pénurie de puces électroniques. Selon les prévisions des analystes, le chiffre d'affaires d'Apple atteindra les 118 milliards de dollars au cours du trimestre actuel, dépassant ainsi le record trimestriel historique de 111,4 milliards de dollars établi l'année dernière.

Cette croissance est en grande partie due aux ventes d’iPhone, preuve que les consommateurs sont fidèles à la marque. Au cours de son dernier trimestre, malgré les problèmes de chaîne d'approvisionnement, Apple a tiré 38,9 milliards de dollars des ventes de son téléphone, soit une augmentation de 47 % par rapport à l'année précédente. Le produit a représenté près de la moitié de l'ensemble des revenus. Mais l'entreprise continue d'enregistrer une forte croissance dans d'autres activités, notamment les services (iCloud, Apple TV+, Apple Music…) qui représentent désormais 22% du chiffre d'affaires de l’entreprise ainsi que les Mac, dont les bénéfices atteignent des sommets historiques.

De nouveaux marchés pour continuer à croître

La barre des 3 billions est tout juste atteinte que plusieurs analystes s'accordent à présent à dire que l’entreprise devrait rapidement atteindre les 4 000 milliards de dollars. La firme a en effet un calendrier chargé en 2022 avec au moins cinq nouveaux Mac, un iPad Pro repensé avec la prise en charge de la recharge sans fil, une nouvelle version de l'Apple Watch, des AirPods Pro de deuxième génération et l’iPhone 14. Mais le plus attendu reste certainement le prochain produit de la marque censée lui permettre d’investir un nouveau marché : un casque de réalité virtuelle. Le casque devrait en effet être commercialisé dès cette année avec une première version qui serait axée sur une combinaison de jeux, de consommation de médias et de communication. Parallèlement, Apple aurait l'intention de commercialiser un véhicule entièrement autonome dès 2025.

Il va falloir encore beaucoup de travail à la concurrence pour venir la titiller Apple. Les autres "big techs" qui ont, elles aussi, connu une croissance importante ces derniers mois sont encore loin derrière. Juste derrière Apple on retrouve ainsi Microsoft avec une capitalisation de 2.500 milliards de dollars, puis Google (1.900 milliards) et Amazon environ 1.700 milliards.