Rien qu’en 2020, les actions d’Apple ont progressé d’un peu plus de 59%. Alors que le dernier rapport de résultats de la marque à la pomme fait état d’une hausse du chiffre d’affaires plus modeste (11%) que d’habitude en raison du Covid-19, les investisseurs sont toujours au rendez-vous. Apple vient d’atteindre le plafond des 2 000 milliards de dollars de capitalisation boursière. C’est un record pour une entreprise américaine.

2 000 milliards de dollars de capitalisation boursière

Rien semble ébranler Apple, même pas une crise mondiale comme celle que nous sommes actuellement en train de traverser. Les résultats du troisième trimestre 2020 sont bons. L’entreprise de Tim Cook a enregistré un bénéfice net de 11,25 milliards de dollars, une hausse de 11% de son chiffre d’affaires et de 18% du bénéfice par action. Tim Cook, PDG de la firme, a déclaré ceci :

« En cette période d’incertitude, ces résultats témoignent du rôle important que nos produits jouent dans la vie de nos clients et de l’innovation constante d’Apple ».

Nouvelle semaine, nouveau record. Comme je vous le disais, la marque à la pomme a atteint il y a quelques jours le plafond des 2 000 milliards de dollars en capitalisation boursière. En juin, l’entreprise dépassait « seulement » les 1 500 milliards de dollars de capitalisation. De nombreuses entreprises technologiques, dont Apps fait partie, bénéficient d’un fort rebond du marché après avoir connu des creux importants pendant le confinement imposé à cause de la pandémie de Covid-19.

Les crises renforcent-elles les entreprises technologiques ?

Les experts sont convaincus que la position des entreprises technologiques sur le marché sera plus forte qu’auparavant. Pour vous donner un ordre d’idée, il y a trois ans, les GAFAM, Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft, représentaient une valeur boursière de 3 000 milliards de dollars. Aujourd’hui, Apple et Microsoft valent à eux seuls 3 600 milliards de dollars. Avec ces chiffres on perçoit mieux l’ascension boursière des grandes entreprises technologiques.

Malgré la crise du Covid-19 et comme à son habitude, Apple s’en sort extrêmement bien. On se souvient qu’en 2018 l’iPhone ne se vendait plus aussi bien mais que l’entreprise a su réagir pour rebondir. Même si les marchés boursiers sont tempétueux, Apple tient bien sa barre et garde le cap.