Mardi 21 décembre, Baidu a dévoilé son projet de métavers au cours d'une conférence de presse. Le géant chinois a annoncé que son événement annuel « Create 2021 » se déroulera dans une première version de XiRang, le nom donné à son métavers. Baidu précise que ce monde virtuel est loin d'être terminé et annonce un délai de six ans pour le peaufiner.

XiRang : le métavers selon Baidu

L'engouement pour le métavers est mondial. Les géants technologiques américains, européens et chinois se penchent sur ce qui pourrait représenter l'avenir d'Internet dans les prochaines années. Il y a quelques jours, Baidu a dévoilé sa vision du métavers aux journalistes du monde entier. La société basée à Pékin prévoit d'organiser son événement annuel des développeurs dans son monde virtuel, XiRang. Baidu affirme qu'il s'agira de la toute première fois qu'un événement de ce type se tiendra sur le métavers en Chine.

La démonstration de XiRang a permis de découvrir quelques détails sur la vision du métavers selon Baidu. Même si ce n'est pas définitif, pour le moment les avatars ont la possibilité de traverser les murs, de marcher dans la rue ou de prendre les transports en commun. Le monde virtuel propose une carte sur laquelle les utilisateurs peuvent se repérer passer très facilement d'un monde à l'autre. Bref, un métavers très proche de ceux dévoilés par les américains.

Pourquoi tant de temps ?

Toutefois, au cours de la conférence de presse du 21 décembre, le responsable du métavers chez Baidu, Ma Jie, s'est montré prudent sur le sujet. Selon lui, le développement de l'application a commencé en décembre dernier, mais il faudra très probablement encore « six années avant le lancement d'une version définitive », selon Ma Jie. Il est resté assez flou sur les raisons qui pourraient expliquer ce délai. L'application de Baidu, telle qu'elle existe actuellement, peut accueillir 100 000 participants virtuels. La conférence « Create 2021 » va servir de crash test.

Ces six années de travail ne sont pas une surprise pour Brian Tycangco, analyste chez Stansberry Research. Il estime que « le métavers, bien qu'il s'agisse d'un terme à la mode dans la communauté mondiale de la tech, en est encore qu'à ses débuts. Beaucoup de gens ne comprennent même pas complètement ce que ce mot signifie aujourd'hui ou signifiera dans les 3 à 5 prochaines années ». Pour lui, les géants américains de la tech s'emballent en promettant des versions définitives dans les prochaines années.

Le tour de vis du gouvernement chinois est peut-être la raison qui explique ce délai... Récemment, Pékin a instauré une nouvelle loi sur les données personnelles. Ce délai de six ans est néanmoins décevant du côté des investisseurs. Selon Dan Ives, chercheur pour Wedbush Securities, « ce délai de six ans inquiète les investisseurs et laisse penser que Baidu pourrait passer totalement à côté de cet énorme marché du métavers au cours des prochaines années ». La société fondée il y a 22 ans n'a peut-être pas été assez ambitieuse sur le sujet.