Dans un billet de blog intitulé « Amazon en France : une contribution positive à l’économie » et publié il y a quelques jours, Amazon dévoile sa contribution à la croissance de l’économie française, à la création de milliers d’emplois, au financement des services publics et du modèle social français. Le géant américain affirme être devenu l’un des principaux créateurs d’emplois en France.

Amazon déclare payer 600 millions d'euros en France

Selon le géant du retail américain, 11 milliards d'euros ont été investis en France entre 2010 et 2020, afin de développer les activités d'Amazon. Un investissement qui comprend à la fois la construction de nouvelles infrastructures, mais aussi les dépenses de fonctionnement telles que la rémunération de nos salariés. Amazon précise avoir annoncé la création de 3 000 CDI supplémentaires en France en 2021, ce qui porte le nombre total de ses effectifs en France à 14 500 salariés en CDI répartis dans les bureaux de Clichy, jusqu'aux sites logistiques partout en France.

 

Dans sa déclaration, Amazon revient sur sa contribution au financement des services publics et sur le montant de ses impôts. La société fondée par Jeff Bezos déclare payer 600 millions d’euros de prélèvements obligatoires en France. La société revient notamment sur sa contribution à la taxe sur les services numériques (taxe GAFA) instaurée par le gouvernement français contre l'avis des États-Unis. Cette taxe a rapporté 375 millions d'euros en France, en 2020. Une taxe fixée à 3% du chiffre d’affaires des entreprises du numérique dont le revenu dépasse les 750 millions d’euros et dont au moins 25 millions sont rattachés à une activité en France.

Le géant américain met en place des mesures pour contribuer à protéger l'environnement

La société américaine revient aussi sur son rôle sur la protection de l'environnement et sur la création de The Climate Pledge en 2019. Amazon s'engage à être une société « propre » d'ici 2040. On peut lire que : « nous sommes en passe d'alimenter 100% de nos activités en énergies renouvelables. Nous pensons atteindre cet objectif d'ici 2025. Le programme Climate Pledge Friendly d'Amazon aide nos clients à découvrir et à acheter des produits plus durables ». Amazon a créé sa propre certification, Compact by Design, pour mettre en avant les produits qui répondent aux normes de durabilité et contribuent à préserver l’environnement.

À Metz, Amazon a récemment inauguré un nouvel entrepôt en septembre 2021 (le huitième en France), avec quelques particularités. En effet, ce bâtiment est alimenté à 100% par l'électricité, y compris ses systèmes de chauffage et d'eau chaude. Le bâtiment est équipé de panneaux solaires, les salariés ont accès à des bornes de recharge de véhicules électriques et à un parking vélo. Amazon revendique ainsi un modèle durable. La société rappelle également que sa flotte comprend des vélos cargo électriques, qui effectuent des livraisons dans cinq grandes villes françaises.

Enfin, l'entreprise américaine revient sur le lancement de son programme « Amazon Future Engineer » en France afin « d’agir en faveur de l’égalité des chances dans les métiers du numérique ». Un programme qui s'adresse notamment aux jeunes issus de milieux modestes. Son ambition : « orienter les collégiens, lycéens et étudiants vers les métiers de l’informatique et du numérique ». Depuis septembre 2020, le programme a déjà accueilli plus de 100 000 participants.