À l'été 2021, le huitième entrepôt d'Amazon ouvrira ses portes en France d'après Le Monde. Le géant du retail américain précise, dans une déclaration réalisée le 4 mai, que cet entrepôt de grande taille situé dans la métropole de Metz permettra la création de 1 000 emplois en CDI. Cet entrepôt doit ouvrir sur l'ancienne base aérienne du plateau de Frescaty.

Un huitième entrepôt et 14 500 salariés en France

Au fil des années, Amazon tisse son réseau d'entrepôts en France. Celui-ci sera donc le huitième rien que sur le territoire français. Le géant du e-commerce a donné quelques détails sur cet entrepôt qui doit ouvrir dans le courant de l'été. Nous savons notamment qu'il fera 50 000 mètres carrés au sol, et qu'il sera agencé sur quatre niveaux, selon le porte-parole d'Amazon France. Dans les trois ans, le géant américain prévoit la création de 1000 emplois en contrat à durée indéterminée (CDI). Il s'agit notamment de postes de cadres et de techniciens de maintenance.

Avec ce nouveau "centre de distribution", la terminologie utilisée par Amazon pour désigner les entrepôts de très grande taille, le géant américain comptera 14 500 salariés en France à la fin de l'année. Selon le porte-parole de l'entreprise en France : "la campagne de recrutement marque l'aboutissement d'un projet conduit main dans la main avec les acteurs locaux depuis plusieurs années". Pour Cédric Gouth, vice-président de la métropole de Metz : "l'avis favorable donné à cette implantation a pour objectif de préparer le bassin d'emplois".

Un projet controversé dans le bassin messin

Comme on peut l'imaginer, une telle décision a fait l'objet de nombreuses critiques sur le territoire messin. Amazon n'a pas bonne presse, encore moins en temps de pandémie qui oblige de nombreux commerçants à fermer leur boutique. Au sein de la métropole de Metz, plusieurs partis politiques et associations ont haussé le ton pour tenter de faire capoter ce projet. Plusieurs rassemblements ont eu lieu dans le courant de l'automne 2020. Le collectif "Stop Amazon Augny" a régulièrement pris la parole pour dénoncer ce projet.

Avec ce nouvel entrepôt, Amazon s'installe durablement en France. Le géant du retail américain possède déjà des centres de distribution à Saran, Montélimar, Sevrey, Lauwin-Planque, Boves, Brétigny-sur-Orge et Senlis. Malgré les très bons chiffres d'Amazon en 2020, nous avons pu constater que le bashing de la plateforme de la part des français a fait perdre des parts de marché au géant américain sur le territoire français. Son chiffre d’affaires n'a progressé que de 7% contre 24% pour les autres acteurs du e-commerce français.