Au tour de Facebook de dévoiler ses résultats trimestriels (pdf). Le 28 juillet, le réseau social a présenté des chiffres meilleurs que prévu, notamment grâce à l’augmentation du prix des publicités. Entre avril et juin, l’entreprise a généré un chiffre d’affaires de 29 milliards de dollars, soit une hausse de 56% par rapport à la même période l’année précédente. Les estimations des analystes, qui en attendaient 27,8 milliards, ont été aisément dépassées.

La publicité, toujours au cœur des revenus

Au-delà de son chiffre d’affaires, Facebook a dévoilé des bénéfices en hausse de 101% pour atteindre 10,4 milliards de dollars. Comme au trimestre précédent, la firme de Mark Zuckerberg doit principalement ces bons résultats à son activité publicitaire. En effet, les revenus issus de ce segment ont grimpé de 56%, atteignant 28,6 milliards de dollars.

Dave Wehner, le directeur financier de l’entreprise, explique cela par une augmentation de 47% du prix moyen par annonce, et à l’accroissement de 6% de la quantité diffusée. Par ailleurs, la base d’utilisateurs du réseau social est de plus en plus importante. Chaque mois, environ 3,51 milliards de personnes utilisent une des applications de Facebook. "Nous avons connu un trimestre solide, car nous continuons à aider les entreprises à se développer et les gens à rester connectés", a expliqué Mark Zuckerberg dans un communiqué.

Les conséquences de l’App Tracking Transparency planent au-dessus Facebook

Il y a quelques mois, Dave Wehner avait averti que la mise à jour iOS 14.5 d’Apple aurait un impact sur les activités de Facebook. En effet, l’App Tracking Transparency a changé le jeu pour de nombreux annonceurs. Elle permet à un utilisateur de choisir s’il veut partager ses données de navigation avec une application ou non, pour qu’elles soient utilisées à des fins publicitaires. Le réseau social s’était vigoureusement opposé aux changements mis en place par Apple.

"Nous continuons à prévoir des vents contraires accrus en matière de ciblage publicitaire en 2021 en raison des changements de réglementation et de plateforme, notamment les récentes mises à jour d'iOS, qui devraient avoir un impact plus important au troisième trimestre par rapport au deuxième trimestre. Ceci est pris en compte dans nos perspectives", a expliqué le dirigeant.

Pour se préparer aux conséquences de l’App Tracking Transparency, il est essentiel que Facebook réduise sa dépendance aux revenus publicitaires. Pour cela, l’entreprise souhaite se concentrer sur les créateurs, notamment grâce à un budget d’un milliard de dollars, ainsi que l’e-commerce et la réalité virtuelle.