Les chercheurs japonais du NICT (National Institute of Information and Communications Technology) sont à l’origine de ce nouveau record. Grâce à la combinaison de minéraux de terres rares, ils ont réussi à fabriquer un nouveau type de câble en fibre optique. Leur système est également composé d’un laser sophistiqué qui a permis de transférer des données à une vitesse jamais atteinte auparavant : 319 Tb/s.

Un record établi à 319 Tb/s par des chercheurs japonais

Il y a un an, d’autres chercheurs japonais et britanniques avaient déjà établi un record pour l’époque : 178 Tb/s. Une prouesse qui vient d’être totalement pulvérisée par un nouveau record qui permet quasiment de doubler cette vitesse. En atteignant les 319 Tb/s, les chercheurs japonais du NICT pourraient bien révolutionner les usages du web et développer des technologies qui vont au-delà de la 5G.

Selon l’étude publiée par les chercheurs, le test de vitesse a été réalisé en laboratoire. Le système imaginé par les chercheurs du NICT utilise un brin de fibre optique expérimental avec quatre cœurs logés dans un câble ayant à peu près la taille d'une ligne de fibre optique standard. L’auteur principal de l’étude explique que : « les fibres multi-conducteurs à quatre cœurs avec un diamètre de gaine standard sont intéressantes dans les liaisons à haut débit et à longue distance, car elles sont compatibles avec l'infrastructure de câble conventionnelle »

Une technologie qui peut être intégrée aux systèmes existants

Les chercheurs ont transféré les données sur une distance simulée de 3 001 kilomètres. Ils n’ont pas constaté de dégradation du signal ou de la vitesse au cours de la transmission. C’est très impressionnant, même s’il y a encore beaucoup de recherches à effectuer pour rendre cette technologie abordable. En tout cas, les chercheurs pensent que cette technologie pourrait être intégrée aux systèmes déjà existants pour leur donner un gain de vitesse énorme et c’est très prometteur.

Les scientifiques japonais précisent que cette technologie pourrait par exemple être utile pour transférer rapidement des données sur de grandes distances plutôt que pour vous permettre de télécharger des jeux vidéo instantanément. Ce qui est très fort, c’est que la taille du câble n’est pas différente de celui qui nous connaissons actuellement et que cette technologie pourrait donc être compatible avec les équipements existants. C’est clairement l’atout de ce nouveau câble.