À l’occasion de la WWDC 2021, Apple a une nouvelle fois rappelé que la confidentialité est au cœur de ses nouveautés logicielles dans iOS 15, watchOS 8, et iPadOS 15. Pour que les utilisateurs aient plus de contrôle sur l’utilisation de leurs données, la firme a dévoilé des fonctionnalités inédites.

Des nouvelles options de confidentialité pour Mail et Safari

Cette année, Apple a consacré un temps spécifique pour aborder le sujet de la confidentialité. Elle a alors annoncé que Mail accueillerait Privacy Protection. Cet ensemble de services empêchera les expéditeurs d’utiliser des pixels invisibles qui collectent les données d’un utilisateur, comme son adresse IP ou encore sa localisation lors de l’ouverture d’un e-mail.

La confidentialité au sein de Safari a également été améliorée. Avec l’Intelligent Tracking Prevention, déjà introduit par Apple il y a quelques années, les traqueurs ne pourront plus utiliser l’adresse IP de l’utilisateur comme identifiant unique afin d’avoir accès à son activité sur internet et se servir de ses données.

présentation du privacy report d'apple

Les utilisateurs auront plus de contrôle quant à l’utilisation de leurs données. Image : Apple

La firme de Cupertino insiste, elle souhaite offrir plus de transparence quant au traitement des données. Pour cela, elle a introduit l’App Privacy Report. Concrètement, les autorisations des applications seront listées dans les réglages. L’accès à la localisation, aux photos, à l’appareil photo, au micro… Tout sera indiqué dans un onglet spécifique. Les utilisateurs pourront, par la suite, bloquer les applications qui leur semblent trop intrusives.

iCloud+ pour mieux protéger ses données

À l’automne, les abonnés au service de stockage iCloud verront l’abonnement se transformer en iCloud+, pour le même prix. Il inclura Private Relay, un VPN qui masquera les adresses IP des utilisateurs, souvent utilisées pour déduire leur localisation. Safari chiffrera alors tout le trafic internet provenant de leur appareil et le fera transiter par deux relais pour que personne ne puisse y accéder. “Personne, pas même Apple, ne peut savoir qui vous êtes ou quels sites vous visitez”, affirme l’entreprise.

présentation de hide my email sur iPhone

Avec Hide My Email, les utilisateurs pourront garder leur adresse e-mail personne privée. Image : Apple

Toujours dans le but de protéger la vie privée, Hide My Email créera une adresse aléatoire et unique, qui transférera les messages reçus par l’utilisateur sur sa boîte mail personnelle. Intégrée directement dans Safari et Mail, cette option permettra de concevoir autant d’adresses que souhaité, et de les supprimer à tout moment.

Apple a également revu Siri

Enfin, Apple n’a pas oublié Siri. L’assistant vocal n’aura plus besoin d’envoyer les demandes audio à un serveur pour les comprendre. Désormais, elles seront traitées directement depuis l’iPad ou l’iPhone, et les informations entendues seront conservées dans l’appareil. Cela répond au scandale qui avait éclaté en 2019, où les utilisateurs avaient appris que leurs informations privées étaient écoutées par des tiers pour améliorer le processus. Un détail que la firme a bien omis de mentionner, tout comme le fait que les conversations étaient enregistrées sans l’activation de l’assistant vocal.

Par ailleurs, le fait que les demandes adressées à Siri soient désormais traitées depuis l’appareil signifie qu’il n’est plus nécessaire d’avoir une connexion internet pour l’utiliser. Ses réponses devraient donc gagner en rapidité.

“Nous ne pensons pas que vous devriez avoir à faire un choix entre d’excellentes fonctionnalités et la confidentialité”, a déclaré Craig Federighi, vice-président chargé des logiciels chez Apple. De quoi enfoncer le clou après l’annonce de l’App Tracking Transparency, qui oblige les éditeurs d’applications à demander la permission aux utilisateurs avant de collecter leurs données.