La nouvelle est désormais tombée, Huawei va très prochainement lancer son propre système d’exploitation pour smartphone, mais aussi l’ensemble de ses produits connectés. À travers un court teaser vidéo, la firme chinoise vient, en effet, d’annoncer une conférence de présentation pour le 2 juin, avec en prime quelques nouveaux produits. Avec ce nouvel OS du nom de HarmonyOS, l’objectif est dans un premier temps de se séparer d’Android, mais aussi d’interconnecter les différents produits de la marque entre eux.

Sortir de l’embargo pour mieux évoluer

Cela fait maintenant plus de deux ans que Huawei subit l’embargo américain. Parmi les grosses sanctions à l’encontre de la firme, nous pouvons notamment souligner l’impossibilité de profiter des services de Google sur ses smartphones. Une situation handicapante qui empêche les nouveaux smartphones de la marque de profiter du magasin d’application Google Play, YouTube, Maps, Google Chrome… Désormais, le but de la marque est d’avancer sans Android, jusqu’alors utilisé en version open source. Dans cette ambition, un système d’exploitation maison a été en cours de développement depuis plusieurs mois : HarmonyOS.

Dans la même catégorie

Dans une courte vidéo publiée sur la chaîne YouTube de Huawei Mobile le 25 mai, nous avons finalement eu l’occasion d’avoir une date de présentation pour ce nouvel OS : le 2 juin 2021 à 19 heures. Durant l’évènement, Huawei compte ainsi présenter une version stable du système d’exploitation pour smartphone, mais annonce aussi l’arrivée de nouveaux produits. Parmi les références attendues, il serait possible de voir arriver les nouveaux smartphones haut de gamme de la marque : les P50. D’autres produits profitant de l’écosystème HarmonyOS pourraient aussi être présents afin de montrer l’interactivité de l’OS entre différents produits.

Concernant HarmonyOS pour smartphone, quelques sites et bêtatesteurs ont déjà eu l’occasion de s’y frotter. Selon un article du site Ars Technica publié en février dernier, l’OS reprendrait beaucoup de code source d’Android 10 partiellement mixé avec la surcouche constructeur EMUI. De son côté, Huawei laisse promettre depuis quelque temps que beaucoup de nouveautés seraient au programme. Il faudra désormais patienter jusqu’à mercredi prochain pour avoir le fin mot de l’histoire.