Hier, c’était au tour d’Apple de dévoiler ses résultats trimestriels. La firme de Cupertino enregistre, une nouvelle fois, un trimestre record, avec un chiffre d’affaires de 89,6 milliards de dollars. Une augmentation de près de 54% en un an grâce aux différents services que propose Apple, mais surtout à l’iPhone.

L’iPhone 12 fait exploser les compteurs, l’iPad et le Mac progressent

La pandémie a bien profité aux géants de la tech, et en particulier à Apple. En un an, l’entreprise a doublé son profit trimestriel et l’iPhone y a fortement contribué. Les ventes des smartphones d’Apple représentent 47,94 milliards de dollars de son chiffre d'affaires, soit la plus grosse partie de ses revenus. Si l’arrivée de la 5G avec l’iPhone 12 et son nouveau design ont séduit beaucoup d’utilisateurs, ils ont aidé les ventes de téléphone à progresser de 66%. Le déclin que connaît le marché des smartphones ne touche donc pas la firme, qui a lancé cette semaine la mise jour iOS 14.5, introduisant l’App Tracking Transparency.

Encouragées par la pandémie, les ventes d’iPad et de Mac ont rapidement augmenté. Apple a écoulé pour 7,80 milliards de dollars de tablettes, enregistrant une progression de 78,9% rapport à l’année dernière. L’entreprise a reconnu qu’au cours des derniers mois, son activité avait progressé grâce à la situation sanitaire. “Ce trimestre reflète à la fois la manière durable dont nos produits ont aidé nos utilisateurs à vivre ce moment de leur vie, ainsi que l'optimisme auquel les consommateurs semblent s’ouvrir quant à des jours meilleurs pour nous tous”, a déclaré Tim Cook, le PDG d'Apple, dans un communiqué.

De plus en plus de consommateurs, mais également d’entreprises, investissent dans des produits Apple pour travailler ou se divertir. Cela explique donc les 9,1 milliards de dollars générés par les ventes de MacBook. Les ordinateurs de la firme ne se sont jamais aussi bien vendus, marquant une augmentation de 70%. Si le télétravail y est pour quelque chose, l’arrivée des premiers modèles équipés de processeurs M1 a eu un impact considérable sur les ventes de Mac. L’arrivée prochaine de la puce M2 pourrait consolider la place d’Apple sur le podium.

De bons résultats pour les services et les autres produits d’Apple

Si les heures passées devant un écran se multiplient, les services de la firme de Cupertino progressent rapidement. Les détenteurs de produits Apple achètent davantage sur iTunes, Apple Music, Apple Pay ou encore sur l’App Store. “L’App Store a été un miracle économique. L’année dernière, les estimations disaient qu’il y avait plus d’un demi-billion de dollars d’activité économique grâce au store. Il a changé la donne non seulement pour les États-Unis, mais pour beaucoup d’autres pays.”, a indiqué Tim Cook à CNBC.

En effet, les services ont progressé de 26,7% sur une année, soit 16,9 milliards de dollars. Des chiffres qui pourraient continuer de croître avec les podcasts payants annoncés par Apple. Si l’entreprise prend une commission de 30% lors de la première année, son concurrent Spotify a annoncé que cela ne serait pas son cas.

Du côté des autres produits de l’entreprise, les ventes d’Apple Watch, d’AirPods et de HomePod mini se portent bien, avec un chiffre d’affaires de 7,8 milliards de dollars. Cela marque une nouvelle hausse par rapport à 2020, cette fois-ci de 25%.

Tous les chiffres sont au beau fixe pour l’entreprise, dont l’action grimpait de 3% lors des cotations électroniques après la clôture de Wall Street, suite à la publication des résultats du premier trimestre de 2021. Si Apple rachète une entreprise toutes les trois semaines, elle a également annoncé qu’elle comptait accélérer ses investissements aux États-Unis, pour les porter à 430 milliards de dollars.