L'entreprise chinoise Zuoyebang a annoncé la clôture d'une nouvelle levée de fonds dans le cadre de sa série E+. Celle-ci s'élève à 1,6 milliard de dollars, grâce à des investisseurs tels que Tiger Global Management, SoftBank Vision Fund, Sequoia Capital China, FountainVest Partners et Alibaba Group. Avec ce nouveau tour de table, la firme souhaite continuer à développer ses fonctionnalités pour sa plateforme d'e-learning qui compte plus de 170 millions d'utilisateurs.

Zuoyebang signe une nouvelle levée de fonds majeure

Il y a six mois à peine, Zuoyebang clôturait une levée de fonds à 750 millions de dollars menée par Tiger Global et FountainVest. Aujourd'hui, la firme fondée par Baidu en 2015 double la mise avec un nouveau tour de table à 1,6 milliard de dollars, ce qui monte le total de ses levées à 2,93 milliards de dollars depuis sa création. Si Zuoyebang n'a pas souhaité communiquer sa dernière valorisation en date, un rapport publié par Reuters au mois de septembre estimait qu'elle pesait déjà à cette époque 10 milliards de dollars.

En raison de ce succès, une application d'e-learning s'appuyant sur le machine learning pour prodiguer des cours en ligne, des leçons en direct et de l'aide aux devoirs, à des élèves allant des classes de maternelle jusqu'à celles de Terminale. À l'heure actuelle, Zuoyebang revendique 170 millions d'utilisateurs actifs mensuels, parmi lesquels 50 millions utiliseraient son service de façon quotidienne. Pour mesurer l'ampleur du phénomène, soulignons qu'en 2019, la Chine comptait environ 200 millions d'élèves.

L'e-learning porté par la crise sanitaire

Le secteur de l'e-learning s'est vu largement accéléré par la crise sanitaire de Covid-19. Alors que les écoles étaient fermées et que les élèves se devaient de poursuivre leur apprentissage depuis leur domicile, les plateformes telles que Zuoyebang ont connu un véritable essor. À tel point qu'à l'automne 2020, la firme a réalisé un record absolu dans son secteur d'activité : 10 millions d'étudiants ont payé pour avoir accès à des cours en direct via la plateforme.

Pour Hou Jianbin, fondateur de Zuoyebang, cette tendance n'est pas prête de s'essouffler. Bien qu'il admette que la pandémie a largement profité à la croissance de son entreprise, il a déclaré être persuadé que l'éducation en ligne continuera son développement sur le long terme.

D'ailleurs, Zuoyebang n'est pas la seule entreprise à prospérer sur ce marché. Yuanfudao, sa principale rivale, a annoncé au mois d'octobre avoir atteint les 15,5 milliards de dollars de valorisation après avoir clôturé un tour de table à 2,2 milliards de dollars mené par Tencent.