HMD Global, entreprise originaire de Finlande qui a en charge la fabrication des smartphones Nokia, vient de lever 230 millions de dollars auprès de grands partenaires stratégiques tels que Qualcomm, Google et Nokia lui-même. Il s’agit là de l’une des plus importantes levées de fonds réalisée en Europe en 2020. Grâce à celle-ci, l’entreprise compte notamment accélérer le développement des smartphones 5G.

HMD Global réussit une levée de fonds massive

C’est dans un communiqué de presse publié le 11 août 2020, que HMD Global a annoncé cette gargantuesque levée de fonds. L’entreprise finlandaise explique ainsi « avoir réussi à récolter 230 millions de dollars lors du premier cycle de sa levée de fonds, auprès de certains de ses principaux partenaires stratégiques mondiaux« . Parmi ces partenaires, on compte notamment l’entreprise américaine Qualcomm à l’origine des célèbres SoC Snapdragon, le géant d’internet Google, et même le principal client de la firme, Nokia.

Une confiance que HMD Global explique notamment par la qualité de son travail : « HMD Global est de plus en plus reconnue des entreprises et des consommateurs à la recherche d’une expérience smartphone pure, sûre et toujours à jour ». L’entreprise se targue également d’avoir réussi à « diversifier son offre de smartphones sous Android« , en plus de s’être imposée comme « l’un des principaux fabricants de feature phones« , ces téléphones mobiles basiques qui limitent leurs fonctionnalités au strict nécessaire (appels, envoi et réception de SMS, gestion du répertoire…). C’est d’ailleurs HMD Global qui était en charge de la nouvelle génération de Nokia 3310 sortie 2016 et qui avait marqué les esprits des plus grands nostalgiques de ce modèle emblématique.

Jean-François Baril, Président Exécutif et cofondateur de HMD Global, explique ainsi : « Notre modèle d’affaires est unique, basé sur un déploiement mondial mesuré et des partenariats solides avec les meilleurs de l’industrie. Aujourd’hui, il entre dans une nouvelle ère grâce au soutien d’acteurs du marché parmi les plus influents dans le domaine des smartphones. Je suis extrêmement fier ce tout ce que nous avons accompli à ce jour, et je suis également ravi de l’immense opportunité qui nous est offerte de continuer notre route vers l’excellence ».

À quoi serviront ces 230 millions de dollars ?

Cette levée de fonds a quatre objectifs principaux et distincts qui s’inscrivent dans la stratégie globale de l’entreprise. Le premier sera de développer de nouveaux modèles de smartphones 5G et de les rendre accessibles aux utilisateurs du monde entier « en mettant l’accent sur des partenariats solides avec des opérateurs américains« . Ensuite, HMD Global compte utiliser une partie de ces investissements pour poursuivre sa transition vers des offres numériques adaptées au monde post-Covid.

Il est également question pour l’entreprise d‘étendre sa distribution sur des marchés croissants tels que l’Inde, le Brésil ou encore l’Afrique. Enfin, la firme finlandaise explique que « ces investissements contribueront à renforcer la position de leader de l’entreprise, qui cherche à ajouter à son statut de constructeur celui de fournisseur de services« .

Créée en 2016, HMD Global est désormais active sur 91 marchés et présente dans 250 000 points de vente. À ce jour, elle a vendu plus de 240 millions de téléphones. Un succès qui, manifestement, n’est pas prêt de s’essouffler.