Le Consumer Electric Show, plus connu sous l’acronyme CES, sera exclusivement digital en 2021, comme vient de l’annoncer la Consumer Technology Association (CTA) dans une interview accordée à VentureBeats. L’événement, qui attire chaque année 180 000 personnes, subit ainsi le même sort que les conférences Microsoft et Salesforce. Le PDG de la CTA, Gary Shapiro, précise que les exposants, les participants et la presse, pourront échanger par le biais de discussions et de réunions en ligne.

Le CES aurait pu propager le coronavirus à grande échelle

Ces dernières semaines, ce sont plus de 10 000 participants qui ont été interrogés et consultés par la CTA. Le compte-rendu de leurs échanges a indiqué que beaucoup d’entre eux ne souhaitaient pas participer physiquement au CES qui aurait dû avoir lieu en janvier prochain. En cause, évidemment, la pandémie mondiale de Covid-19 qui frappe actuellement le monde. C’est pourquoi, plutôt que de maintenir physiquement son salon, la CTA a privilégié la solution de le diffuser en ligne.

Gary Shapiro, PDG de l’organisme, a ainsi expliqué : « Chaque mois passant, nous espérions que la pandémie se résoudrait d’une façon ou d’une autre d’ici janvier. Mais l’hypothèse, à ce jour, est qu’il n’y aura pas de vaccin qui sera disponible à grande échelle et considéré comme fiable d’ici le mois de janvier. Lors de notre réunion du conseil d’administration, la question était « quelle est la bonne chose à faire” ». Le PDG précise également que la décision qui a été prise est “nécessaire“, même si elle n’est évidemment la plus rentable pour l’événement.

L’homme indique également avoir réalisé que, sans vaccin, un CES physique était trop dangereux à organiser. De fait, chaque année, l’événement a lieu dans un espace clos et il est donc impossible de réorganiser les dispositions pour assurer le maintient et le respect des précautions sanitaires ainsi que des gestes barrières. De plus, la CTA ne souhaite en aucun cas être responsable d’une importante propagation du virus.

Une grande première pour les organisateurs

En plus de 50 ans, le CES ne s’est jamais tenu en ligne. C’est donc une grande première pour les organisateurs qui assurent que les conférences importantes seront bien diffusées et que chaque participant pourra y assister directement depuis son domicile. Shapiro a précisé que les équipes étaient « très enthousiasmées par les possibilités de l’événement numérique. Cela permet à tout le monde d’y assister ».

Définitivement tourné vers l’avenir, Shapiro fait déjà ses plans pour l’édition 2022 du CES. L’objectif serait « d’organiser un événement hybride à Las Vegas ainsi qu’un événement numérique amélioré et basé sur les réussites de 2021 ». Reste maintenant à préparer activement l’édition 2021, car accueillir autant de personnes en ligne pour assister aux mêmes conférences risque de ne pas être une mince affaire.