Uber teste actuellement une nouvelle fonction : la réservation d’un véhicule avec chauffeur par téléphone. Comme le précise Engadget, cela ne vise pas à remplacer l’application, mais à être utilisé en complément, pour les non adeptes des smartphones par exemple. Une fonctionnalité que l’on pourrait qualifier d’inattendue depuis que Uber rassemble tous ses services sur une seule et même application.

Une mise en relation avec un opérateur Uber

Uber dit avoir pensé cette fonctionnalité pour les plus âgés d’entre nous. Ainsi, si elle semble dépassée pour beaucoup, elle pourrait avoir une vraie utilité aux yeux l’entreprise américaine, à savoir convaincre une nouvelle catégorie de personnes.

En passant cet appel, la personne souhaitant réserver sera donc écoutée par un opérateur Uber, celui-ci prendra les coordonnées de la personne, et fera une estimation du trajet souhaité en lui donnant une fourchette de prix. Malheureusement, si l’on a pu penser que cette possibilité pourrait combler les batteries parfois épuisées des smartphones, c’est raté. Il faudra que la personne dispose au minimum d’un téléphone pouvant recevoir des messages, puisque des informations lui seront envoyées après cet appel pour lui donner des détails sur la course. Une fois arrivé à destination, le passager recevra à nouveau un message.

Si la personne est déjà cliente Uber, elle pourra réserver avec ses coordonnées de l’application, y compris les données bancaires. Si elle n’est pas encore cliente, elle devra fournir des détails de paiement ainsi qu’un code postal et des informations d’identité.

Un service de réservation testé en Arizona et bientôt disponible ailleurs ?

Tout comme sur l’application, le client pourra choisir le type de course et de véhicule souhaité, directement au téléphone. Ainsi, il aura le choix entre UberX, Uber Comfort, Uber Black, Black SUV ou encore Uber Assist. La réservation par téléphone plutôt que sur l’application ne lui sera pas facturée de frais supplémentaires, cependant en fonction de votre forfait, il vous faudra assumer les dépenses habituelles.

Pour l’heure, le service de réservation est testé uniquement en Arizona, mais Uber est d’ores et déjà prêt à le déployer ailleurs, dans les prochains mois.