C’est à l’occasion du Snapdragon Tech Summit, que Qualcomm a annoncé sa collaboration avec Niantic, la société à l’origine de Pokémon Go. Ensemble, les deux entreprises prévoient de développer des lunettes AR.

Des lunettes AR compatibles avec la 5G

Le fabricant de puces ne s’est pas contenté de présenter les puces Snapdragon 865, 765 et 765G. Non, à l’occasion de sa conférence annuelle à Hawaï, Qualcomm a décidé de dévoiler toute une série de nouveautés, dont le lancement d’une collaboration avec Niantic. Les lunettes de réalité augmentée que prévoit de fabriquer Qualcomm seront compatibles avec la 5G et permettront la lecture de vidéos 8K à 360°, rien que ça. Niantic a un défi de taille qui l’attend : adapter la technologie de réalité augmentée de Pokémon Go sur un tel appareil.

Les deux sociétés n’ont pas encore donné de date de sortie pour ces lunettes dernière génération. Évidemment, Qualcomm précise que les lunettes seront optimisées pour l’architecture Snapdragon XR2 ainsi que pour Niantic Real World, la technologie de réalité augmentée qui permet de faire fonctionner les jeux comme Pokémon Go. Compte tenu du peu de détails dévoilés, nous pouvons penser que le développement des lunettes ne soit pour le moment, qu’à un stade peu avancé.

Qualcomm va lancer des lunettes de réalité augmentée avec Niantic.

Crédit : Niantic

Qualcomm a un coup d’avance

En parallèle de ces différentes annonces, Qualcomm a également présenté le 3D Sonic Max : la deuxième version d’un capteur d’empreintes digitales à ultrasons intégrés. Ce capteur qui est 17 fois plus grand que le 3D Sonic Original (première version) est d’une taille suffisamment importante pour lire deux empreintes digitales en même temps. Selon Alex Katouzian, le vice-président et directeur général de la téléphonie mobile chez Qualcomm, le nouveau 3D Sonic Max devrait éviter les problèmes liés à la taille de son écran, et sera en mesure de scanner une empreinte digitale de façon bien plus nette pour faciliter et sécuriser le déverrouillage d’un téléphone.

En terme de réalité augmentée, Qualcomm n’en est pas à son coup d’essai. En effet, on se souvient qu’en mars, l’entreprise présentait déjà son propre casque de réalité augmentée et de réalité virtuelle. Cet appareil était basé sur la technologie XR1 de Qualcomm. D’un point de vue matériel, le dispositif est équipé de deux écrans 2K (72 Hz) fournis par Japan Display et doit être raccordé, via un câble USB-C, à un smartphone ou un PC. La collaboration avec Niantic doit permettre d’aller un cran plus loin.