Le constructeur automobile General Motors s’associe à LG dans la production de batteries électriques, et prévoit d’ouvrir une usine dans l’Ohio.

Produire en masse la batterie électrique la moins cher du marché ?

Le géant de l’automobile et la société coréenne ont pour intention de créer une usine consacrée à la fabrication de cellules de batteries pour les véhicules électriques.

La construction du site devrait démarrer courant 2020. Au total, 2,3 milliards de dollars seront injectés dans la co-entreprise. Ainsi 1100 emplois devraient être créés dans la région de l’Ohio, et la production annuelle devrait atteindre 30 gigawattheures. Il est prévu de lancer sur le marché une Cadillac 100 % électrique en 2021.

General Motors a déclaré vouloir « réduire les coûts des batteries à des niveaux inégalés dans l’industrie ». Dans un communiqué de presse, Mary Barra, à la tête de la firme, a également fait part d’une prise de conscience du changement climatique, rappelant au passage que la Chevrolet Bolt était l’un des premiers véhicules électriques longue distance à être commercialisé lors de son lancement en 2016.

Hormis ces belles pensées… rien sur la manière dont l’entreprise parviendra à rendre leurs produits aussi compétitifs à l’achat. Sans doute faudrait-il chercher du côté coréen pour tenter d’avoir une réponse à ce sujet. La société General Motors s’est contentée de déclarer que l’assemblage des pièces aura lieu sur le site de Lordstown, dans l’Ohio.

Une chose est certaine, General Motors a trouvé avec ce partenariat un moyen de défier son concurrent Tesla, sur le sol américain du moins. La société d’Elon Musk, aujourd’hui n°1 mondial du marché électrique mondial, a construit sa Gigafactory à Shanghaï cette année, et a annoncé début octobre 2019 que la production allait commencer. Reste à savoir si General Motors et LG pourront réellement concurrencer les coûts de production en Chine. La bataille s’annonce rude dans tous les cas, d’autant que Tesla a compris depuis longtemps qu’il devait être autonome dans la production des batteries électriques. Aussi la société a racheté en octobre dernier l’expert canadien Hibar Systems, pour accélérer sa production.