Depuis sa création, Uber a vu au plus d’une centaine de ses conducteurs accusés d’harcèlement sexuel ou encore d’agression sexuelle sur ses passagers. Aujourd’hui, l’entreprise semble décidée à appliquer une nouvelle mesure de sécurité majeure : l’enregistrement audio de l’ensemble des courses. Cette décision intervient quelques mois après l’arrivée de la possibilité d’enregistrer un audio, en cas de soucis, pendant la course.

Une fonctionnalité testée dès le mois prochain

Uber l’a confirmé, il prévoit de tester sa nouvelle fonctionnalité au Mexique, mais aussi au Brésil, dès le mois prochain, avant de le proposer à la société américaine.

La nouvelle fonctionnalité pourra être configurée par les conducteurs de manière à enregistrer automatiquement leurs trajets. Les passagers, de leur côté, devront activer la fonction à chaque trajet fait avec Uber.

Uber précise que les enregistrements seront sauvegardés, au cas où un utilisateur signale un incident tardivement. De la même façon, les chauffeurs seront en mesure de soumettre l’enregistrement directement à l’équipe d’assistance, pour signaler un problème mettant en danger sa sécurité, et celle du passager du véhicule.

Un enregistrement automatique pas forcément indiqué au passager

Cette nouvelle mesure pose déjà question aux États-Unis : en effet, certains états ont une réglementation stricte en matière d’enregistrement de conversation. En effet, plusieurs états américains ont adopté des lois sur l’écoute électronique, et celles-ci interdisent particulièrement l’enregistrement de personnes en conversation, sans avoir l’accord des deux parties. Cela pourrait devenir encore plus compliqué dans la situation où plusieurs passagers sont à bord du véhicule. C’est un point encore à l’étude du côté d’Uber.

Impossible de savoir pour l’heure si cette nouvelle fonctionnalité aura un effet dissuasif sur les personnes mal intentionnées, mais une chose est certaine : pour Uber, c’est un moyen de limiter sa responsabilité en cas de problèmes et incidents entre ses conducteurs et les passagers.