En opposition entre Outlook et Gmail, ou entre la G Suite et Microsoft Office, les deux géants n’ont pas pour projet de s’aider mutuellement. Cependant, la multiplicité des services de messagerie que les internautes sont amenés à utiliser force les uns et les autres à un peu de souplesse. C’est le cas ici, avec Outlook.com qui propose d’intégrer un compte Gmail.

Repérée par un internaute français, cette fonctionnalité est uniquement accessible sur la version web de la messagerie. Impossible d’y avoir accès depuis les applications respectives, même si la configuration manuelle avec l’adresse des serveurs smtp reste possible.

Si ce paramètre est disponible sur votre compte, vous verrez apparaître un message dès votre connexion. Outlook vous proposera d’ajouter « votre Google Mail et Calendrier à Outlook et tout gérer facilement au même endroit ». Une fois l’adresse Gmail ajoutée, vous pourrez passer d’une boite de réception à l’autre en toute simplicité.

L’autre avantage de cette intégration, c’est l’accès aux fichiers de Google Drive depuis Outlook. Il sera plus aisé d’aller piocher dans les différents répertoires pour envoyer un message, et peut-être même d’utiliser le fichier en question avec l’autre boite mail. Le détail précis sur le fonctionnement de ces associations n’a pas été indiqué. Pour Microsoft, il s’agit surtout d’un test sur un petit nombre d’utilisateurs qui se rendent sur Outlook.com.

Bien que l’ajout de Gmail se limite à une seule adresse, ce qui peut être frustrant si vous avez plusieurs comptes, on ne peut que saluer ce rapprochement. Plutôt que jouer à celui qui tiendra le plus longtemps avec le plus de rétention possible, l’heure semble être à la simplification de l’expérience utilisateur, mais à quel prix ?

En effet, Microsoft et Google possèdent chacun des outils publicitaires reconnus, surtout Google. En acceptant de voir sa messagerie absorbée dans Outlook, est-ce que cela ne se fait pas en échange des données ? Ainsi, la firme de Mountain View pourrait lier deux adresses email à une seule et même personne, et renforcer ses outils de ciblage publicitaire. Peut-être que non, mais il est important de garder cela en tête.