Dans le discours de David Feinberg on comprend très clairement que Google cherche à donner plus de pouvoir aux médecins et aux patients. Sur son moteur de recherche, l’entreprise américaine souhaite améliorer les recherches liées à la santé.

Deux nouvelles fonctionnalités Google Health

La volonté de Google de travailler dans le monde de la santé ne date pas d’hier. Depuis très longtemps déjà, Larry Page et Sergey Brin, les fondateurs de Google disent vouloir rendre l’Homme immortel. Par ailleurs, l’année dernière, la branche santé de DeepMind était absorbée par Google. Il y a quelques jours, lors d’une conférence de presse, le responsable de Google Health disait qu’une nouvelle fonctionnalité de recherche pourrait bien faire son apparition sur le moteur de recherche de Google. En réalité, 2 barres de recherche pourraient être créées.

En effet, Google veut simplifier le travail du médecin en lui permettant de retrouver le dossier de son patient en quelques clics directement sur le moteur de recherche de Google. Par exemple, un médecin pourrait chercher “87” pour trouver un patient de 87 ans au lieu d’utiliser le nom du patient. Il aurait ainsi accès à toutes ses informations médicales et pourrait se concentrer sur le cœur de son travail. Ce n’est pas tout. David Feinberg a également parlé d’une nouvelle expérience de recherche dédiée à la santé, un peu comme l’outil Google Flights qui permet de trouver les horaires d’un vol.

Un moteur de recherche dédié à la santé

Cette nouvelle expérience pourrait réellement apporter une valeur ajoutée au moteur de recherche de Google. Une telle fonctionnalité permettrait à un patient d’effectuer des recherches sans avoir à s’aventurer sur le web et risquer de tomber sur des sites hasardeux et souvent contradictoires. Google rassemblerait les bonnes pratiques et les traitements adaptés pour aiguiller les personnes malades. Objectif : fournir des renseignements fiables et devenir un véritable allié pour les patients initiés.

Même si nous ne savons pas quand ces deux nouvelles fonctionnalités doivent voir le jour, nous savons désormais à quoi Google Health et Feinberg pensent. Aussi, CNBC affirme que le responsable de Google Health voudrait créer plus de passerelles entre Google et YouTube. En minimisant les vidéos qui propagent des discours anti-vaccination et en mettant en avant des tutoriels qui pourraient être utiles aux patients. Une chose est sûre : les équipes de Google Health risquent d’être très occupées à améliorer notre expérience de santé dans les mois à venir.