Fournir de l’eau potable à l’ensemble de la population mondiale est certainement le défi majeur de notre siècle. Dans le monde, une personne sur trois n’a pas accès à l’eau potable. Des chercheurs chinois travaillent actuellement sur une nouvelle technique intelligente qui pourrait permettre d’optimiser l’extraction d’eau potable à partir de la rosée.

Une technique ancestrale revisitée

Certes, cette technique existe déjà, mais les chercheurs sont persuadés qu’un simple changement aux techniques conventionnelles pourrait améliorer considérablement l’utilité et le rendement de la rosée. Pour Minghao Dong et ses collègues de l’Université du Sud-Est à Nanjing, en Chine : “cette technologie passive recèle un grand potentiel pour la récupération de l’eau douce du fait qu’une quantité importante de vapeur d’eau est stockée dans l’atmosphère”.

Minghao et son équipe calculent pour la première fois les limites de la technologie de récolte de la rosée. Selon eux, toutes les études réalisées à ce jour passent à côté d’un point évident : elles ne tiennent pas compte de la façon dont les matériaux émettent de la chaleur et dont l’atmosphère terrestre transmet certaines longueurs d’onde de la lumière plus efficacement que d’autres.

Pour tenter d’illustrer leurs recherches, les physiciens ont conçu un condenseur ayant les caractéristiques d’émission d’énergie requises. Leur engin est constitué de minces couches de trois matériaux différents sur une base en aluminium. Cette structure en couches absorbe mieux les longueurs d’onde émises par l’atmosphère. Ils n’en sont qu’au début de leurs recherches, il faudra donc patienter pour observer les résultats de cette nouvelle technique.

L’accès à l’eau potable reste un problème mondial majeur

La plupart des techniques pour récolter de l’eau potable dans les pays pauvres sont inefficaces. Les approches traditionnelles comme la distillation, l’osmose inverse ou encore le recyclage des eaux usées consomment beaucoup d’énergie et sont très coûteuses. De plus, les techniques dites “passives” qui reposent sur l’énergie solaire (en grande partie) nécessitent des matériaux très coûteux également.

L’eau est une cause importante des problèmes de santé. D’après certaines estimations, près de 5 000 enfants meurent chaque jour des suites d’une maladie liée à l’eau qu’ils boivent. Nombreuses sont les associations et les entreprises qui se battent pour fournir de l’eau potable à l’ensemble de la population mais c’est un problème de taille. Espérons que cette nouvelle technique de récolte de la rosée, puisse changer la donne.