En 2020 la société IKEA produira plus d'énergie qu'elle n'en consomme
Retail

En 2020 la société IKEA produira plus d’énergie qu’elle n’en consomme

En 2030, l'entreprise suédoise prévoit même d'avoir un bilan carbone positif pour la planète.

Investir dans les énergies renouvelables, voici une tendance très nette qui se dégage depuis quelques années. Pourtant, combien d’entreprises peuvent se targuer de produire plus d’énergie que ce dont elles ont besoin ? En réalité très peu. La société IKEA vient d’annoncer qu’avant la fin de l’année 2019, elle produirait plus d’énergie que ce dont ses magasins ont besoin pour fonctionner.

IKEA mise beaucoup sur l’écologie

Au cours de la dernière décennie, l’entreprise suédoise a investi près de 2,8 milliards de dollars (2,54 milliards d’euros) dans le cadre de son plan d’énergies renouvelables. IKEA a depuis longtemps fait le choix d’investir dans les panneaux solaires et dans la construction d’éoliennes pour alimenter ses magasins en électricité dans le but de les rendre un jour autonomes.

D’après Reuters, l’entreprise a même l’intention de continuer d’investir davantage dans les énergies renouvelables. Cette semaine, IKEA rachetait deux immenses fermes solaires aux États-Unis. Les plans de l’entreprise suédoise sont très clairs : chacun de ses magasins sera équipé de panneaux solaires d’ici 2025.

L’entreprise mise énormément sur les énergies renouvelables et elle semble bien décidée à le prouver. En 2030, IKEA promet même d’avoir un impact positif sur le climat. Concrètement, cela signifierait que son bilan d’émissions de CO2 serait positif. Quasiment aucune entreprise ne peut aujourd’hui se vanter d’être positive pour le climat.

Une annonce qui tombe à pic

Le moment pour faire cette annonce est particulièrement bien choisi. IKEA le sait, nous vivons actuellement une grève mondiale pour le climat et le Sommet des Nations Unies pour agir contre le changement climatique a lieu aujourd’hui, lundi 23 septembre 2019. Cette annonce n’est donc clairement pas un acte désintéressé.

Cependant, cette déclaration prouve que nous sommes peut-être à l’aube d’une nouvelle ère : dans les années qui arrivent, les entreprises vont faire beaucoup pour réduire leur impact écologique sur notre planète. C’est extrêmement positif pour contrer les effets du réchauffement climatique quand on sait que ce sont elles qui polluent le plus et qui sont les plus néfastes pour l’environnement.

Send this to a friend