Apple limite l'accès aux données lors d'appels VoIP sur iOS
Technologie

Apple limite l’accès aux données lors d’appels VoIP sur iOS

Parmi les nouveautés de l'iOS 13 développé par Apple, une mesure vise à restreindre la collecte des données par les applications de messagerie.

WhatsApp, WeChat, Messenger ou encore Snapchat. Ces applications ont toutes un point commun : elles utilisent la fonctionnalité d’appel vocal Internet et peuvent donc rester actives en tâche de fond. Selon l’article publié par The Information, cela permettrait à ces applications de recueillir des données alors qu’elles ne sont pas utilisées activement par l’utilisateur.

Avec iOS 13, Apple souhaite restreindre l’usage de cette fonctionnalité VoIP. Ce changement pourrait avoir un impact sur les applications de messagerie comme Facebook Messenger et WhatsApp. En effet, ces dernières utilisent l’outil VoIP comme une solution de contournement aux restrictions déjà imposées par iOS. Par exemple, les deux applications utilisent cette technologie pour mettre en œuvre le chiffrement de bout en bout.

Protection des données personnelles

La nouvelle a été annoncée par Apple lors de la WWDC 2019. Elle s’est faite plutôt discrète par rapport aux autres nouveautés prévues.

Ce changement marque la volonté d’Apple de lutter pour la protection de la vie privée de ses utilisateurs. De son côté, Facebook a déclaré ne jamais avoir utilisé l’API dédié à la VoIP dans le but de collecter des données : « Nous utilisons l’API VoIP pour offrir une expérience de messagerie privée de renommée mondiale, et non dans le but de collecter des données » a déclaré un porte-parole de l’entreprise à The Information.

De manière concrète, Apple souhaite que les développeurs mettent à jour les applications utilisant l’API VoIP avant avril 2020 afin de respecter ces nouvelles restrictions.

Toujours en matière de lutte pour la protection des données, iOS 13 disposera d’une nouvelle fonctionnalité « Connexion avec Apple ». Elle permettra aux utilisateurs de se connecter à des applications et services sans révéler leur adresse e-mail. Cela rappelle le très célèbre « se connecter avec Facebook » qui permet à l’entreprise de collecter des informations sur les services tiers auxquels les utilisateurs peuvent se connecter sur leurs appareils électroniques.

Send this to a friend