« S’inscrire avec Facebook » « S’inscrire avec Google » … Nous avons déjà cédé à la facilité de créer un compte en clic dans une application grâce à ces boutons. Derrière, les deux géants du numérique se gavent de nos données afin de renforcer leurs outils de ciblage publicitaire, c’est le jeu. Face à ces omniprésences, Apple à la parade avec va proposer, voire imposer, un bouton « S’inscrire avec Apple ».

Comment ça fonctionne ?

L’inscription à une application, ou un site internet s’effectuera directement avec votre Apple ID. Vous n’aurez pas besoin de remplir quoi que ce soit, ou de créer un énième mot de passe. Lorsque vous appuierez sur le bouton, la validation de la création du compte se fera avec Face ID ou bien Touch ID. L’utilisation de la biométrie induit automatiquement la mise en place d’un authentification à deux facteurs.

Si vous ne souhaitez pas communiquer votre adresse email, Apple va proposer une solution pour protéger vos données personnelles. En sélectionnant l’option « masquer mon email » une adresse aléatoire sera automatiquement créée. Elle servira à transférer automatiquement les messages que la plateforme vous enverra, et protégera ainsi votre véritable adresse. Cette fonctionnalité s’avère particulièrement efficace lors d’un vol de données, de plus en plus fréquents à notre époque.

Présentation de l'interface permettant de masque son email en utilisant Sign in with Apple

Présentation de l’interface permettant de masque son email en utilisant Sign in with Apple

Le bouton « S’inscrire avec Apple » va fonctionner partout dans l’écosystème de la marque. Sur iOS, macOS, tvOS, et même watchOS. Il sera également accessible sur n’importe quel navigateur, même Google Chrome.

Sign in with apple

Un standard imposé par Apple

Ce bouton, il ne fait aucun doute, sera très utilisé par les clients d’Apple. Non seulement il est simple d’utilisation, mais il apporte une protection accrue de la vie privée et des données personnelles, tout en apportant une véritable sécurité grâce à l’utilisation de la biométrie.

La firme de Cupertino a bien compris tous les intérêts que cela pouvait apporter à ses clients, et compte faire cette fonctionnalité un standard. En effet, Apple a publié une mise à jour des règles à respecter avant de soumettre son application pour l’App Store. Quelques points sont abordés, met à la fin … l’air de rien, la marque précise ceci : « S’inscrire avec Apple sera disponible pour des tests bêta cet été. Il sera requis comme option pour les utilisateurs dans les applications qui prennent en charge la connexion tierce partie quand il sera disponible sur le marché plus tard cette année. »

Comprenez que dès lors que votre application propose une connexion via un service tier (Google, Facebook, et autres) vous serez obligé d’ajouter la solution proposée par Apple.

Une valeur au-delà des produits

En tant que client, cette nouvelle option m’intéresse, pour les avantages énumérés plus haut. Pour des curieux, sensibles à la problématique de protection des données, ça pourrait être une motivation supplémentaire pour rejoindre Apple. Les produits sont chers, les accessoires sont chers, et c’est souvent ce qui motive des personnes pour rejoindre une appareil sous Android, développé par Google.

Avec cette ’simple’ nouveauté, Apple crée un fossé sur l’offre de valeur. La technologie et l’écosystème c’est une chose, mais la protection de la vie privée et des données en est une autre. S’abandonner corps, âme, et données dans les bras d’un géant du numérique ne doit pas être la seule option qui s’offre à nous lorsqu’on achète un smartphone, un ordinateur, ou une tablette.

D’un simple bouton, Apple nous montre qu’un autre futur est possible avec les nouvelles technologies.