C’est officiel : la société parisienne Wandercraft annonce la commercialisation de son exosquelette pour permettre aux personnes paraplégiques de marcher sans béquilles. Cette nouvelle norme devrait permettre à la société de lancer officiellement Atalante (c’est le nom de l’exosquelette en question) sur le marché.

Un exosquelette pour marcher sans béquilles

Le principe de cette innovation est le suivant : des jambes robotiques fonctionnant sans béquilles, pour aider les personnes atteintes de paraplégie à remarcher sans béquilles. D’après Matthieu Masselin, président de Wandercraft : “pour l’instant, il n’existe sur le marché que des exosquelettes à béquilles. Nous pensons que le marché peut se transformer avec l’arrivée de notre produit”.

Le problème des exosquelettes existants sur le marché actuellement, avec des béquilles, c’est que l’effort passe principalement par les épaules. Concrètement, cela ne permet pas d’avoir une marche naturelle et n’offre pas non non plus la possibilité aux personnes paraplégiques de mener des exercices de rééducation, d’intensité importante, car ils sont vite fatigués.

Aujourd’hui, Atalante vaut encore 200 000 euros

Après sa levée de 15 millions d’euros, Wandercraft a su faire les bons choix pour créer Atalante et en faire une vraie révolution sur le marché. L’exosquelette de la société parisienne est bardé de technologies et permet même de contrôler son équilibre de manière autonome, grâce à des algorithmes spécifiques. Le haut du corps n’est plus utile pour maîtriser le mouvement : les personnes atteintes de paraplégie vont retrouver des sensations de marche.

Seul bémol pour le moment : son prix. Affiché à 200 000 euros, cet exosquelette devra avant tout faire ses preuves pour espérer être un succès commercial. Une version grand public serait en cours de développement d’après les équipes. L’aide à la mobilité à domicile fait partie de la stratégie de Wandercraft. Jean-Louis Constanza, responsable du développement explique que : “pour cette version grand public, nous visons le prix d’une petite ou moyenne voiture”.